Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alger place un nouveau pion à la tête des séparatistes

Brahim Ghali succède à Mohamed Abdelaziz




Il n’était pas pressenti, mais parce que décidé par Alger, Brahim Ghali sera le nouveau dirigeant du Polisario.
Avant même la tenue de son 15ème congrès prévu les 8 et 9 juillet courant, la direction du Polisario a publié un communiqué dans lequel elle confirme que le secrétariat permanent a décidé, à l’unanimité, de présenter la candidature de Brahim Ghali pour succéder à Mohamed Abdelaziz.
En effet, il sera le seul et unique candidat pour cette succession.   Les plaintes pour  torture et violations des droits humains déposées contre lui n’ont pas attendu son élection pour rebondir en Espagne, pays où il n’a plus mis les pieds depuis décembre 2008, et devant la dernière session de la commission des droits de l’Homme de l’ONU à Genève.
Comme on pouvait s’y attendre, l’Algérie a imposé son homme de main et« convaincu» les membres de la direction du Polisario de présenter un seul candidat à la succession de Mohamed Abdelaziz lors du 15ème congrès extraordinaire. L’officialisation de la candidature de Brahim Ghali qui était au centre de la réunion tenue samedi 2 juillet par les membres du secrétariat général du Front a été rendue publique après quelques heures de débat.
L’actuel responsable du secrétariat politique du Front n’avait qu’un seul éventuel challenger capable de lui ravir la place de leader car jouissant des mêmes atouts, à savoir le soutien des services de renseignements algériens. Il s’agit, en l’occurrence de l’Algérien Mohamed Lamine Bouhali, l’ancien «prétendu ministre de la Défense». En plus d’être un ancien militaire algérien, il était le seul à se prévaloir d’un passé de «combattant» dans les rangs des milices du mouvement séparatiste.
Les deux hommes, en plus d’être des pions de la DRS, appartiennent à la puissante tribu des Rguibate. Un atout déterminant pour les prétendants à la direction du mouvement. Cette ascendance des Rguibate sur les autres composantes de la société sahraouie remonte à la nuit des temps, bien avant le partage de la région par les puissances coloniales, du temps des guerres tribales ayant ensanglanté le désert nord africain
Dès les premiers jours après le décès de Mohamed Abdelaziz, le nom de Ghali avait fortement circulé dans les camps de Tindouf pour prendre sa succession. Les services algériens avaient fait distribuer, à travers ses fidèles un testament sonore attribué à Abdelaziz dans lequel il le désignait comme successeur. Par ailleurs, on a fait circuler une information le qualifiant de combattant ayant tiré la première balle de la lutte de libération contre les colons espagnols.  
Le nouveau chef est également poursuivi par la justice espagnole pour esclavagisme, viols et violations des droits humains. En 2008, alors qu’il était représentant du Polisario à Madrid, une jeune fille, Soltana Bent Bilal avait déposé une plainte contre lui pour traitement inhumain. Convoqué pour donner sa version devant un juge de l'Audience nationale, Ghali avait pris la poudre d’escampette pour se trouver, illico, nommé au poste d’ambassadeur à Alger.
Le mouvement dissident Khatt Achahid a publié un communiqué  dans lequel il dénonce l’élection  d’un homme qu’il qualifie de faible et sans personnalité, soumis aux instructions du parrain algérien qui l’a désigné.
Le communiqué dont Libé détient copie indique que le mouvement, qui espérait que le prochain congrès serait celui de la réconciliation, s’est  offusqué de l’ingérence algérienne dans les affaires sahraouies et de sa mainmise sur le Polisario, et a décidé de boycotter le congrès mascarade qui se prépare et qui n’a plus raison d’être, d’autant que l’Algérie a sous sa coupe un homme servile et sans envergure, appliquant à la lettre les ordres des officiers et agents de la DRS.

Forsatin : Le congrès extraordinaire est une mascarade

Dans un communiqué, le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin) indique que l’Algérie tente, à travers ses médias et les différents organismes issus du Polisario, de convaincre l’opinion publique, en général et les habitants des camps de Tindouf, en particulier que le congrès prévu les 8 et 9 juillet, constitue une opportunité et une ouverture démocratique exceptionnelle.
Le communiqué souligne que le pouvoir algérien tente de donner une légitimité à ce prétendu congrès qu’il s’emploie à préparer en désignant les candidats à la succession de Mohamed Abdelaziz en faveur desquels il a fait circuler des soutiens de tribus et de regroupements civils et militaires à travers des réseaux sociaux. Tous ces efforts et manœuvres n’ont pas occulté le fait que ce congrès n’est autre qu’une vulgaire mascarade visant à légitimer le choix du valet que la Mouradia a désigné pour appliquer ses instructions. Le communiqué ajoute que la longue liste de prétendus candidats à cette succession n’est, en réalité, qu’une façade destinée à dissimuler l’issue de la course sachant que le futur chef du Polisario, l’Algérie l’avait déjà désigné quelques semaines avant l’annonce de la mort de Mohamed Abdelaziz.
Les habitants des camps sont conscients de cette mascarade, convaincus que la direction du Polisario téléguidée,  pendant des décennies, ne peut plus se libérer de la tutelle algérienne, et qu’elle n’a aucune possibilité de choisir librement un nouveau chef.

 

Ahmadou El-Katab
Mercredi 6 Juillet 2016

Lu 2892 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs