Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alaoui M'Daghri : L'Agence Bayt Mal Al Qods espère mobiliser de nouveaux fonds pour conforter ses réalisations dans la ville sainte




Alaoui M'Daghri : L'Agence Bayt Mal Al Qods espère mobiliser de nouveaux fonds pour conforter ses réalisations dans la ville sainte
L'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif table sur la 20ème session du Comité Al Qods, qui s'est ouverte ce vendredi à Marrakech, sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, pour mobiliser de nouveaux fonds afin de conforter ses réalisations dans la ville sainte, a affirmé le directeur général de l'Agence Bayt Mal Al Qods, Dr Abdelkbir Alaoui M'Daghri.
"Nous espérons mobiliser un budget suffisant pour que l'Agence puisse concrétiser son prochain programme quinquennal qui démarre cette année" et dont les priorités ont été arrêtées en parfaite coordination avec la société civile maqdessie, a-t-il assuré dans un entretien à la MAP, en marge de la réunion du Comité Al Qods dont l'Agence est le bras opérationnel pour préserver l'identité de la ville sainte et son cachet à la fois religieux, culturel et civilisationnel.
M. Alaoui M'Daghri a estimé ces besoins de financement à 30 millions de dollars supplémentaires, qui viendront s'ajouter à autant de fonds débloqués auparavant pour la réalisation de différents projets dans ce sens, notant que le Maroc est le plus grand contributeur avec plus de 80% du montant total.
Il a mis en avant, à cet égard, les grands efforts de SM le Roi Mohammed VI, en tant que président du Comité Al Qods, au profit de la défense de la cause palestinienne en général, en mobilisant la diplomatie marocaine auprès des instances internationales et forums mondiaux et en adressant des messages aux chefs d'Etat et pays concernés, au secrétaire général de l'ONU ou encore au Pape, sans oublier l'appui de l'action de l'Agence Bayt Mal Al Qods, qui jouit de la Haute sollicitude Royale, y compris sur le plan du financement.
Un intérêt que vient confirmer, à ses yeux, la tenue à Marrakech de la 20ème session du Comité Al Qods, sous la présidence effective de SM le Roi, malgré le contexte difficile dans lequel s'inscrit la reprise des négociations de paix avec la poursuite de la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, "preuve que le Comité travaille en permanence".
S'agissant de l'action de l'Agence à Al Qods, M. Alaoui M'Daghri a mis l'accent sur le soutien particulier accordé à la société civile pour la mise en œuvre de projets dans des domaines prioritaires pour la population maqdessie.
Il a cité, entre autres, la construction d'établissements scolaires (lycée Al Massira, école Salaheddine, école Hassan II), la restauration et la réhabilitation d'écoles existantes, l'octroi de bourses aux étudiants maqdessis, le renforcement de l'infrastructure sanitaire locale avec la construction de nouvelles unités médicales et l'équipement des hôpitaux et des cliniques modernes. S'y ajoute le soutien aux projets d'autonomisation de la femme (artisanat, pâtisserie), aux associations des jeunes, aux clubs sportifs et au développement de programmes d'aide sociale.
Sur l'impact de ces activités sur la vie quotidienne des Maqdessis, le DG de l'Agence Bayt Mal Al Qods s'est félicité du résultat accompli, de son impact et de l'importance de cette expérience notamment de travailler avec la société civile.
"Nous avons testé la possibilité de travailler à Al Qods avec la société civile maqdessie et nous avons réussi", a assuré M. Alaoui M'Daghri qui veut faire adhérer l'ensemble des pays arabes et islamiques aux initiatives menées dans ce sens, les encourageant à véhiculer leurs aides à Al Qods à travers la société civile, par l'intermédiaire de l'Agence.
"L'Agence peut représenter le monde arabe et islamique pour concrétiser des projets au profit de la population d'Al Qods, avec l'approbation et la volonté des Maqdessis eux-mêmes, ce qui est très important", a-t-il dit.
Evoquant, par ailleurs, le rôle de l'Agence dans le secteur de la culture et de la sauvegarde du patrimoine religieux et civilisationnel de la ville sainte, le responsable a relevé que l'Agence est fortement impliquée dans ce domaine, notant que "pour la première fois de l'action des pays arabes et islamiques à Al Qods, nous avons une délégation sur place" qui, au-delà de sa contribution aux opérations de réhabilitation et de restauration des bâtiments historiques, met ses études à la disposition de toutes les parties actives en la matière, à l'instar de l'UNESCO qui a déjà envoyé une mission d'experts à Al Qods pour évaluer l'état de son patrimoine culturel. 

MAP
Samedi 18 Janvier 2014

Lu 1020 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs