Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Qaïda nie tout lien avec l'Etat islamique en Irak et au Levant




Al Qaïda nie tout lien avec l'Etat islamique en Irak et au Levant
 Le commandement général d'Al Qaïda a assuré lundi n'avoir aucun lien avec l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), impliqué dans la guerre civile syrienne et engagé dans des combats contre d'autres composantes de l'insurrection.
"Al Qaïda annonce qu'elle n'a pas de liens avec l'EIIL (...) Il ne s'agit pas d'une branche d'Al Qaïda, il n'a pas de relation opérationnelle avec elle et elle n'est pas responsable de ses actes", dit-il dans un communiqué diffusé sur des sites internet islamistes.
Modeste en termes d'effectifs mais efficace militairement, l'EIIL est aux prises avec d'autres mouvements rebelles, aussi bien islamistes que laïques. Les affrontements entre les différentes composantes de l'insurrection, qui font évidemment les affaires de Bachar al Assad, se sont soldés par au moins 2.300 morts depuis le début de l'année, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
L'EIIL s'inspire du mouvement d'Oussama ben Laden, désormais dirigé par l'Egyptien Ayman al Zahouari. Il en était le représentant officiel en Irak mais semble s'être engagé en Syrie sans l'aval de la direction d'Al Qaïda.
Or, des combats l'ont opposé au Front al Nosra, branche officielle d'Al Qaïda en Syrie. En avril, Abou Bakr al Baghdadi, chef de file de l'EIIL, a tenté de fusionner avec le Front contre l'avis d'Ayman al Zahouari, ce qui a accentué les rivalités.
Un commandant du Front al Nosra dans le nord de la Syrie a déclaré à Reuters que son mouvement allait abandonner sa position officielle de neutralité à l'égard de l'EIIL à la suite du communiqué d'Ayman al Zaouahri.
"Maintenant, nous entrons en guerre contre l'EIIL et nous allons l'éradiquer une bonne fois pour toutes", a dit cet homme ayant requis l'anonymat.
Pour Charles Lister, membre du Brookings Center de Doha, le communiqué diffusé lundi par la nébuleuse islamiste a pour but de réaffirmer son autorité sur les jihadistes syriens après un mois de désobéissance de la part de l'EIIL.
"Il s'agit d'un acte fort et direct de la part d'Al Qaïda qui va indubitablement renforcer le rôle du Front al Nosra en tant que représentant officiel du mouvement en Syrie", a-t-il ajouté.
Sur le terrain, des combattants de l'EIIL ont libéré dimanche plus de 400 personnes d'une prison tenue par une brigade islamiste concurrente, Lioua al Taouhid, dans le nord de la Syrie, selon l'OSDH.
L'EIIL a en outre pris le contrôle du site gazier de Koniko, l'un des plus importants de Syrie dans la province de Daïr az Zour, alors qu'il était depuis plusieurs semaines aux mains du Front al Nosra et d'autres rebelles islamistes.Une coalition rebelle regroupant des islamistes et des laïcs a lancé début janvier une offensive contre les jihadistes de l'EIIL, qui tentent eux aussi de renverser Bachar al Assad mais dans le but de créer un Etat islamique chevauchant la frontière entre la Syrie et l'Irak.
L'EIIL, dont le noyau est composé de jihadistes étrangers aguerris, a suscité le mécontentement des autres brigades rebelles par sa volonté hégémonique. Il s'est attiré aussi l'hostilité d'une partie de la population dans les zones passées sous son contrôle en cherchant à imposer par la force sa lecture rigoriste de la loi islamique.
Reuters
Une vidéo amateur diffusée dimanche sur internet montre des combattants de l'EIIL décapiter en public un homme soupçonné d'être un combattant chiite favorable au régime de Bachar al Assad.

REUTER
Mercredi 5 Février 2014

Lu 127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs