Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Qaïda impute le rapt des Européens à d’obscurs dissidents : Qui a intérêt à disculper le Polisario ?




Jeudi dernier, Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), dans un communiqué adressé à l’ANI (Agence de presse en ligne mauritanienne Nouakchott information) ainsi qu'au bureau de l'AFP à Rabat revendiquait l’enlèvement de cinq otages occidentaux, les 24 et 25 novembre dernier, à Hombori et à Tombouctou, dans le nord du Mali. Il rejetait en même temps toute implication dans le rapt  fin octobre de trois coopérants européens, une Espagnole, Ainhoa Fernandez de Rincon, son compatriote  Enric Gonyalons et une Italienne Rossella Urru dans le camp de Hassi Rabouni à Tindouf. AQMI comme avant toute demande de rançon ou d’échange d’otages contre ses membres emprisonnés, faisait parvenir aux agences précitées  des photos des cinq Européens, dont deux Français. Le lendemain, un noyau dur de la nébuleuse obscurantiste que d’aucuns ont qualifiée de dissidente, la Jamaat Tawhid Wal Jihad Fi Gharbi Ifriqiya, clamait à travers un communiqué, adressé à l’agence AFP de Bamako celle-là, son entière responsabilité quant à l'opération de rapt à Tindouf, un peu comme pour disculper l’organisation terroriste commandée par Mokhtar Ben Mokhtar et par voie de conséquence son parrain le Polisario. En effet, le Front séparatiste, à qui on impute l’entière responsabilité dans l’enlèvement des trois humanitaires européens, est mis à mal par cette affaire. Aussi, tente-t-il par tous les moyens, de démontrer son innocence. Qui mieux donc que ses acolytes pour en porter le chapeau et la nébuleuse régionale AQMI est de fait, toute désignée. Mais cela ne dupe personne. Il est indéniable que le Polisario a des accointances avec AQMI et tout ce qui en dérive.  D’ailleurs, la nébuleuse mi-bandit mi-terroriste vivote  de trafics de tous genres (rapt, trafic de drogue, de tabac, d’humains, etc.) et sévit dans une région sous sa surveillance, sans être inquiétée le moins du monde.  Aussi sans une complicité interne dans  des camps étroitement surveillés par les forces armées algériennes et séparatistes, l’enlèvement des humanitaires européens n’aurait jamais pu aboutir avec autant de facilité à Hassi Rabouni. Sinon, comment expliquer l’extrême aisance avec laquelle les ravisseurs se sont déplacés et ont agi sans être inquiétés.  L’extrême connaissance d’un terrain, pourtant hautement gardé et abritant le quartier général militaire du Polisario et surtout le siège du gouvernement de la pseudo-RASD en est une preuve supplémentaire. Si l’on ajoute à cela, la proximité d’une des plus importantes bases militaires algériennes dans la région, l’implication est du moins avérée sinon bienveillante.
Par ailleurs, ces communiqués ne sont pas tombés dans les greniers à nouvelle des agences de presse par hasard et à une journée d’intervalle. Ils ont été adressés  alors qu’à Nouakchott, une réunion des ministres de la Défense, de l’Espagne, la France, l’Italie, Malte, le Portugal, l’Algérie, la Libye, la Tunisie, la Mauritanie et du Maroc représenté par le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la défense nationale Abdellatif Loudiyi, se tenait dimanche sur le thème de l’aspect sécuritaire dans le pourtour méditerranéen. Cette région aussi bien au Nord qu’au Sud est affectée par différents trafics, une criminalité sans précédent et  surtout le terrorisme. De plus, cette rencontre intervient au lendemain de la visite à Alger du président mauritanien et qui avait pour principal sujet, le terrorisme au Maghreb et au Sahel.

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 12 Décembre 2011

Lu 1310 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs