Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Aqsa




Al Aqsa
Point de vue :

Malgré les dénégations des autorités israéliennes au sujet de leur intention de porter atteinte à la Mosquée Al Aqsa, tout en prétendant que les informations à ce propos sont sans fondement, il reste que la réalité révèle autre chose.
En effet, la Knesset, le Parlement israélien, a abrité dernièrement une réunion à laquelle ont assisté des extrémistes parmi ceux qui appellent à la reconstruction du temple de David détruit en lieu et place des décombres de la Mosquée Al Aqsa, des parlementaires et des représentants des colons.
La rencontre de la Knesset s’est tenue sous le slogan : «La prière  juive sur le mont Jérusalem, l’ordre religieux, la réalité et le rêve… ».
En attendant de réaliser leur rêve (sic), les extrémistes demandent que la police les laisse prier en toute liberté sur l’esplanade de la Mosquée Al Aqsa.
Il est à noter que l’organisation d’Al Aqsa pour le waqf et le patrimoine a remarqué ces derniers temps une recrudescence des activités des extrémistes et particulièrement l’intensification des entraînements en vue de la reconstruction du temple de David.
 Ces préparatifs se déroulent en concomitance avec l’envahissement presque quotidien des colons de l’esplanade de la Mosquée Al Aqsa pour accomplir leurs rites religieux en plus du creusement de fondations dans les environs de ce lieu saint jusqu’à en faire une véritable cité pour touristes.
De même, plusieurs organisations juives ont entrepris ces derniers temps la distribution de milliers de documents sous forme de disquettes, plaquettes et autres supports comprenant des photos, des plans du temple de David, des indications  sur sa reconstruction.
La réunion des extrémistes juifs à la Knesset est venue couronner et officialiser leurs activités pour réaliser leur utopie.
Les autorités israéliennes se trouvent ainsi prises en flagrant délit de mensonge. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu ne pourra plus prétendre que le danger encouru par la Mosquée Al Aqsa n’est qu’une illusion et une provocation manifeste contre l’Etat hébreu.
On comprend alors les réactions d’indignation des responsables arabes qui se font jour et qui demandent aux instances internationales d’intervenir pour arrêter la folie des extrémistes juifs, bénéficiant de la bénédiction tacite du gouvernement israélien de droite. C’est le cas du Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods.

Youssef BENZAHRA
Mercredi 1 Août 2012

Lu 430 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs