Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Ahly ou l’accroc égyptien sur le chemin de gloire du Wydad


Le Complexe Moulay Abdellah à Rabat appelé à afficher le plein



En soirée de ce mercredi à 19H30, le WAC, qui domine de la tête et des épaules son groupe, entamera le retour de la phase des poules au Complexe Moulay Abdellah en accueillant les Egyptiens d’Al Ahly. Il y a une dizaine de jours, les Rouges avaient forcé le nul vierge à Alexandrie et auraient même pu l’emporter sans que d’aucuns n’aient eu à en redire. Une victoire à Rabat qualifierait à coup sûr le Wydad aux demis mais ne lui garantirait pas pour autant la première place sachant que les Zambiens de Zesco United qui s’étaient offert à domicile les Ivoiriens de l’ASEC Mimosas (3-1) le talonnent à une longueur. 
Les Ivoiriens qui sont à trois points de leur vis-à-vis devront à tout prix s’imposer de peur de voir les deux premiers s’envoler vers le carré d’as et, auquel cas, ce sera que du bonheur pour les Casablancais mais à condition de s’imposer face à Al Ahly dans une situation sans pareille dans sa glorieuse histoire africaine, (1pt en trois matches de phase de poule de la Ligue des champions). C’est donc avec l’énergie du désespoir que les ‘’Diables Rouges’’ se produiront face au Wydad car une défaite les condamnerait définitivement, ‘’no way’’ pour les Caïrotes, sinon mince perspective, victoire sur victoire et attendre, leur destin n’étant plus sous leurs crampons. Le WAC devra donc se méfier ou profiter de ce que la bête soit blessée pour tracer son chemin vers des lendemains meilleurs les 16 et 23 septembre prochain voire les 14 et 21 octobre si affinités avec une certaine timbale.
 Une victoire s’impose pour les Rouges qui devront éviter toute sorte de pression en ce derby devant un adversaire qu’ils n’arrivent pas à dominer vraiment. Espérons que dans leur désir de suprématie, les coéquipiers de Nakkach, Haddad, Ondama et autres Saïdi et consorts s’appliquent à conjurer le sort avant que de boucler la phase aller de ce concours en recevant l’ASEC le 14 août et en se déplaçant en fin de parcours à Ndola en Zambie le 23 août pour se mesurer à leur meilleur ennemi, le Zesco United.
De là à enterrer ce soir Al Ahly, il n’y a qu’un pas que l’on ne saurait franchir car le background du club du Caire est trop lourd pour que l’on puisse ne pas tenir compte d’un sursaut d’orgueil qui, s’il est avéré pourrait en coûter aux Rouges, d’autant plus que dans l’autre rencontre à Abidjan, les Ivoiriens du Mimosa tenteront, pour leur part, de se mettre à niveau avec leurs adversaires zambiens en cherchant la victoire, ce qui pourrait fort avantager le vainqueur de la rencontre de Rabat. Le National du Caire, Al Ahly, auquel cas en serait avantagé puisqu’il n’en serait qu’à deux points du duo tandis que le Wydad, d’un succès, aurait accompli brillamment sa mission, à savoir la qualification. 
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 26 Juillet 2016

Lu 542 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs