Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Air Arabia dégage de 480 millions USD de recettes durant le premier semestre




La compagnie aérienne émiratie "Air Arabia" a réalisé durant le premier semestre 2015 des recettes d'une valeur de 1,75 milliard de dirhams émiratis (AED), soit environ 480 millions de dollars.
La société a indiqué, dans un communiqué, avoir transporté 3,6 millions de passagers au cours des six premiers mois de l'année en cours, en hausse de 9 pc par rapport à la même période de 2014.
Les Emirats arabes unis occupent la première place sur le marché arabe de la publicité, avec des dépenses d'un montant de 2,9 milliards AED durant le premier semestre 2015.
Selon le quotidien "Alittihad", les Emirats arabes unis s'accaparent 33,5% du total des dépenses publicitaires des pays du Conseil de la coopération du Golfe durant cette période, suivis par l'Arabie Saoudite avec 27,5 pc (645 millions USD).
Les Emirats arabes unis ont été classés vingt-quatrièmes au monde en termes du coût de subvention de l'énergie, révèle le Fonds monétaire international (FMI).
Le coût de subvention de l'énergie dans ce pays du Golfe, y compris l'électricité, le gaz naturel et l'essence, a été de 106,28 milliards AED (28,96 milliards USD), selon les données du FMI relayées par le journal "Al Khaleej".
Les Emirats arabes unis occupent la quatrième position dans la région MENA dans ce domaine, derrière l'Iran (108,53 milliards USD), l'Arabie Saoudite (106,56 milliards USD) et l'Egypte (32,35 milliards USD).
Pour ce qui est du tourisme, l’autorité de développement touristique de Ras al-Khaimah indique que 20 nouveaux hôtels devraient voir le jour dans cet Emirat à l'horizon 2022, ce qui contribuera à garantir un développement maintenu et rapide du tourisme local.
La même autorité ambitionne de drainer 1 million de touristes en 2018 à cet Emirat, contre 730 mille l'année dernière.
Le ministre émirati de l'économie a déclaré à la presse que le volume des investissements dans les installations industrielles a atteint près de 125,2 milliards de dirhams (34,24 milliards de dollars) en 2014 pour un total de 5882 unités.
Le secteur industriel, moteur principal de l'économie émiratie, contribue entre 10 à 14 pc au PIB.
Les actifs du secteur bancaire aux Emirats arabes unis ont augmenté quant à eux, au cours du premier semestre de près de 115 milliards de dirhams, pour atteindre 2420 milliards de dirhams, selon des statistiques récentes de la banque centrale émiratie.
Les banques publiques ont injecté près de 69 milliards de dirhams, sous forme de nouveaux prêts au profit de leurs clients, à fin juin dernier, soit une hausse de 5 pc par rapport à la même période de l'année dernière, ajoute la même source.

Mardi 11 Août 2015

Lu 350 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs