Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aide humanitaire du Maroc au Burkina Faso

Les autorités burkinabè expriment leur gratitude à S.M le Roi




Sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, un deuxième avion transportant 15,5 tonnes d’aides humanitaires destinées aux populations sinistrées du Burkina Faso touché par des inondations, a décollé, mercredi matin, de la base aérienne de Kénitra.
Ce lot, composé de produits alimentaires et de médicaments, vient s'ajouter à une première aide de 16 tonnes d’aides humanitaires, constituées de denrées alimentaires, de médicaments et de couvertures, qui avait été acheminée mardi.
Ces aides humanitaires, mobilisées par l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), interviennent suite aux intempéries qui ont frappé le Burkina Faso faisant des pertes en vies humaines, occasionnant d'importants dégâts matériels et provoquant des déplacements de populations sinistrées.  
Ces aides s'inscrivent dans le cadre de la solidarité du Maroc envers les pays frères du continent africain.  Elles viennent confirmer une fois de plus l'esprit de fraternité et de solidarité agissante qui anime la politique africaine du Maroc et ce, conformément à la vision éclairée et aux Hautes orientations définies par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Conformément aux besoins exprimés par les autorités de Ouagadougou, les aides octroyées par le Royaume au Burkina s’élèvent à près de 100 tonnes de produits alimentaires de première nécessité, de médicaments, de produits pharmaceutiques, de couvertures et de produits d’hygiène.
Quatre autres avions, devant transporter chacun 16 tonnes, sont attendus dans les jours à venir à l’aéroport international de Ouagadougou.  
Ces aides ont été décidées en réponse à une demande du gouvernement burkinabè pour venir en aide aux victimes des inondations et soulager leurs souffrances.
A rappeler à ce propos que les ministres burkinabais de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laure Zongo, et des Infrastructures, Eric Wendenmanegha Bougouma, ont exprimé, mardi à Ouagadougou, les vifs remerciements et l'immense gratitude du Burkina Faso pour cette aide humanitaire destinée à soulager les souffrances des personnes touchées par des inondations.
Dans une déclaration à la presse, Laure Zongo a exprimé, au nom du gouvernement burkinabè, ses vifs remerciements à S.M le Roi Mohammed VI et au peuple marocain pour cette aide qui répond au cri du cœur lancé par le Burkina.
Elle a expliqué que le Burkina Faso fait face depuis des années, et de façon récurrente, à des catastrophes et à des crises humanitaires, précisant que cette année le pays a enregistré quelque 50.000 personnes touchées par des catastrophes (vents violents, inondations et conflits intercommunautaires).
"Sur les 50.000 personnes touchées, nous avons 10.000 enfants, 800 femmes allaitantes et 400 femmes enceintes, d’où la nécessité d’apporter à toute cette population notre solidarité et notre appui’’, a-t-elle déploré, notant que le Maroc était sensible à notre cri de cœur.
"Nous voulons saisir cette occasion pour dire merci à S.M le Roi Mohammed VI et au peuple marocain. Et cela ne nous étonne pas trop parce que le Burkina Faso et le Maroc sont des pays frères qui ont su entretenir pendant des décennies des relations d’amitié et de fraternité.
De son côté, le ministre des Infrastructures a salué "un geste de grande solidarité, de fraternité, d’amitié et d’amour de S.M le Roi Mohammed VI dont on connaît tous la générosité vis-à-vis des personnes en difficulté et démunies, à travers notamment la Fondation Mohammed V pour la solidarité".
"Toute ma fierté et toute ma gratitude à S.M le Roi Mohammed VI pour ce geste qui touche le cœur des Burkinabais’’, a-t-il déclaré, faisant remarquer que cette initiative du Maroc accompagne également l’engagement que le président Roch Marc Christian Kaboré et son gouvernement ont pris devant le peuple pour que dans les situations difficiles, avec les amis du Burkina et les peuples frères, nous puissions soulager les souffrances et les difficultés auxquelles font face les populations touchées par les inondations.
Pour sa part, l’ambassadeur du Royaume au Burkina Faso, Farhat Bouazza, a rappelé le contenu du discours prononcé par SM le Roi le 20 août dernier et dans lequel le Souverain a affirmé: "L’Afrique, pour Nous, n’est pas un objectif, c’est plutôt une vocation au service du citoyen africain, où qu’il soit".
L’engagement du Maroc envers l’Afrique se traduit par une coopération renforcée, par un partenariat véridique, des investissements qui se poursuivent et par une solidarité agissante, a souligné le diplomate marocain, affirmant que c’est dans ce sens que s’inscrit ce geste de S.M le Roi envers un pays qui est l’un des plus proches du Maroc sur notre continent.
Cette aide, a relevé M. Bouazza, contribuera certainement à alléger les souffrances de toutes ces familles qui ont été victimes, parfois à répétition, des inondations que le Burkina a connues récemment, en particulier la capitale Ouagadougou.

Vendredi 30 Septembre 2016

Lu 887 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs