Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmed Reda Chami à la 1ère édition des «Rencontres de Marrakech» : Le secteur du textile a tous les atouts pour être plus compétitif




Le secteur du textile au Maroc bénéficie d'un intérêt particulier de la part du gouvernement, et dispose de tous les atouts pour être plus compétitif à l'avenir, a souligné samedi à Marrakech, le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, Ahmed Réda Chami.
 De par les avantages commerciaux et techniques que le secteur du textile offre, le Royaume dans le cadre du Pacte "Emergence Industrielle", place ce secteur parmi les 6 Métiers Mondiaux du Maroc (MMM), en lui accordant une attention particulière et en adoptant une batterie de mesures en vue de sa promotion, a ajouté M. Chami qui s'exprimait lors d'une conférence initiée sous le thème "Le textile marocain dans l'environnement international", dans le cadre de la 1ère édition "des Rencontres de Marrakech".
 "Nous sommes prêts à accompagner les acteurs locaux agissants dans ce secteur en vue de développer leurs exportations, ainsi que nos clients étrangers afin de répondre à leurs besoins spécifiques", a dit le ministre.
 M. Chami a, en outre, passé en revue une série de mesures prises par le Maroc pour le développement de ce secteur notamment, l'aménagement de zones industrielles générales et sectorielles, la facilitation des procédures administratives, la réduction des délais de transit, la formation d'une main-d'œuvre qualifiée, outre des mesures incitatives d'ordre financier et fiscal en vue de drainer davantage d'investisseurs.
Le ministre a salué aussi les efforts déployés par l'Association marocaine des industries textile et habillement (AMITH) pour la promotion de ce secteur.
De son côté, le ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Mazouz a, quant à lui, mis l'accent sur les mesures incitatives adoptées par le Royaume pour l'accompagnement du développement de son secteur textile et la promotion des exportations dans ce domaine.

Une offre plus raffinée

 Ces mesures portent aussi sur le développement de l'infrastructure portuaire et du transport maritime, ainsi que sur le renforcement du réseau autoroutier de manière à faciliter l'acheminement de la production marocaine vers les marchés européens, a-t-il fait observer, mettant en avant les avantages et les opportunités de développement de la filière qu'offrent les accords de libre-échange signés par le Royaume avec l'UE, les USA, la Turquie, et les pays arabes.
M. Mazouz a mis l'accent aussi sur le potentiel du secteur du textile et habillement notamment avec 1.600 entreprises et 200.000 employés ainsi que sur les avantages qu'offre la proximité de l'Europe. Le ministre a, par ailleurs, fait observer que l'objectif de cette rencontre est de mettre en place une plate-forme adéquate à même de favoriser le rapprochement entre les producteurs marocains et les grands distributeurs à l'échelle européenne.
Le président de l'AMITH, Moustapha Sajid a, pour sa part, indiqué qu'à un moment où les niveaux de consommation commencent enfin à se stabiliser un peu partout en Europe et où le contexte commercial montre des signes positifs de détente, tout l'enjeu pour les mois à venir, est de gérer au plus près les stocks, coller au mieux à la demande des consommateurs, voire susciter l'achat par une offre plus raffinée et plus ajustée.
 Et de poursuivre que cette rencontre intervient à un moment où le secteur textile au Maroc est engagé dans une dynamique positive de relance matérialisée par la forte conviction du gouvernement sur le potentiel du secteur textile, et par l'adhésion de l'AMITH et des professionnels du secteur à cette dynamique de relance pour le développement d'une filière à plus haute valeur ajoutée.
Quant aux autres intervenants, ils ont été unanimes à affirmer que les mesures prises par le Royaume ont permis de créer une dynamique de relance du secteur notamment après la récession économique mondiale, estimant que le Royaume de par la proximité géographique et culturelle, le savoir-faire et l'expérience accumulée dans ce domaine, et les efforts de mise à niveau de l'entreprise, demeure une source indéniable de sourcing pour le secteur textile eu Europe.
Initiée par "Maroc Export" en partenariat avec l'AMITH, la 1ère édition des "Rencontres de Marrakech" (30 avril au 2 mai), réunit quelque 22 sociétés et une cinquantaine de donneurs d'ordres et de grands distributeurs venus de divers pays de l'Europe.
Ce conclave s'assigne pour mission d'informer les donneurs d'ordres européens invités sur la disponibilité des ateliers de confection au Maroc qui peuvent traiter leurs commandes avec le même degré de qualité et de réactivité que dans les pays concurrents, notamment ceux de l'Europe de l'Est.
 Pour les confectionneurs marocains, ces rencontres constituent une véritable opportunité pour conquérir de nouveaux marchés et développer ainsi une nouvelle filière entièrement intégrée.

MAP
Lundi 3 Mai 2010

Lu 431 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs