Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmed Lahlimi à l'ouverture du Forum international "Initiative pour une Communauté atlantique" : Pour un espace de paix, de prospérité et de libre circulation




Ahmed Lahlimi à l'ouverture du Forum international  "Initiative pour une Communauté atlantique" : Pour un espace de paix, de prospérité et de libre circulation
C'est avec des entreprises collectives que l'espace atlantique pourra récupérer la polarité stratégique qui était la sienne et que la mondialisation n'a cessé de lui contester au profit d'autres espaces, a affirmé Ahmed Lahlimi Haut-commissaire au plan.
Intervenant à l'ouverture, vendredi à Skhirat, des travaux du Forum international "Initiative pour une Communauté atlantique", M. Lahlimi a, dans ce sens, précisé que c'est dans cette démarche inclusive que les pays riverains de l'Atlantique (PRA) pourront créer une dynamique, dans le cadre du respect des souverainetés nationales et d'une coopération mutuellement profitable.
La promotion d'une communauté atlantique, n'implique en aucune façon une limite à l'insertion active, nécessaire et urgente des PRA dans des entités territoriales et institutionnelles régionales ou sous-régionales de leur continent, a-t-il fait remarquer.
Bien au contraire, a estimé le Haut commissaire, le projet d'une communauté atlantique doit être conçu pour constituer une valeur ajoutée pour ces entités et en favoriser l'accès à ceux parmi leurs pays membres qui souffrent d'un enclavement ou d'un semi-enclavement, ce qui suppose un espace atlantique de paix, de prospérité où la libre circulation des biens et des personnes se conjugue avec le respect des droits de l'Homme et des valeurs de la modernité.
Pour le Haut-commissaire au plan, des entreprises ainsi conçues permettront aux PRA d'être mieux armés pour relever les défis communs à cet espace en termes de développement durable, de sécurité alimentaire, d'éradication de la pauvreté, de réduction des inégalités et de cohésion sociale, dans un contexte devant faire face à des menaces de tout genre sur la sécurité mondiale.
Pour faire face à ces défis et préserver les perspectives de leur insertion compétitive dans l'économie mondiale émergente de l'après crise, les PRA, dans leur diversité et leurs spécificités respectives, disposent d'opportunités insoupçonnées pour refonder, sur des bases solidaires, leur modèle de développement, a-t-il estimé.
M. Lahlimi a, par ailleurs, fait remarquer que la dimension atlantique du Maroc, du point de vue historique et géographique, constitue l'un des déterminants fondamentaux de sa richesse et de sa diversité, en ce sens qu'il a largement influé sur son identité, sa composition sociale et sa spécificité culturelle.
Cette richesse s'impose avec la force d'une évidence, autant pour le Royaume que pour tous les pays riverains de cet espace géostratégique, a-t-il ajouté, notant que cette évidence puise sa robustesse dans "notre appartenance commune à cet espace dont nous partageons le poids de la géographie, la densité de l'héritage historique, le métissage des populations et des cultures et la profondeur des aspirations de ses peuples à un avenir de croissance, de développement humain et de paix.
Et de relever que la rencontre de Skhirat constitue un moment fort dans le cadre du processus de réflexion "Prospective Maroc 2030" que mène le HCP pour une planification stratégique de développement économique et social du Royaume.
De même, a-t-il dit, loin de contrarier la montée en puissance des rapports économiques et politiques Sud-Sud à l'origine du basculement géostratégique que connaissent aujourd'hui les sources de croissance économique et d'échanges commerciaux dans le monde, l'adhésion à une communauté atlantique, dans une démarche de transcendance des antagonismes historiques est, de toute évidence, de nature à offrir à tous les pays sans distinction de leur situation géographique au Nord ou au Sud des opportunités d'apporter une contribution à relever les défis communs dans le respect et notamment de l'aspiration légitime des pays du Sud à prendre leur part dans la recomposition de la multipolarité géostratégique du monde.
Le Forum international "Initiative pour une Communauté atlantique", organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, par le Haut commissariat au plan en partenariat avec le Bureau des conseillers de politique européenne (BEPA) relevant de la Commission européenne, se penchera deux jours durant, sur des problématiques de l'espace atlantique dans les domaines économique, sociétal, environnemental et sécuritaire.

Libé
Samedi 1 Décembre 2012

Lu 407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs