Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmed Hilal publie son premier recueil de poèmes «L’Amour comme il vient» : «J’ai voulu transmettre la sensibilité, la beauté et l’intelligence de la femme»




Ahmed Hilal publie son premier recueil de poèmes «L’Amour comme il vient» : «J’ai voulu transmettre la sensibilité, la beauté et l’intelligence de la femme»
Rimes, styles et autres
métaphores ont très tôt fait partie de l’univers d’Ahmed Hilal dont le premier recueil de poèmes vient d’être
publié sous l’intitulé: «L’Amour comme il vient». Une œuvre pleine
d’humanité que le jeune poète, titulaire d'un Master en sciences de gestion
à l'Université de Rennes en France, a choisi de publier en arabe et en français pour «être plus proche du
lecteur», confie-t-il.


Libé : « L’Amour comme il vient » est l’intitulé de votre premier recueil de poèmes. Pouvez-vous nous le présenter ?

Ahmed Hila : Rien n’est plus beau que d’écrire de la poésie. A travers mon recueil, j’ai voulu transmettre la sensibilité, la beauté et l’intelligence de la femme.  Mes poèmes sont une quête de reconnaissance auprès d’elle. Entre passion et désespoir, j’ai voulu mettre à jour la relation complexe et paradoxale qui lie un homme et une femme. A la recherche de l’amour vrai, je suis séduit par l’idée d’une femme qui n’existe pas encore.

La femme est justement au centre de votre recueil. Quelle en est la raison ?

La femme est ma muse, sa sensibilité et sa complexité me rendent perplexe. Elle joue un rôle essentiel dans mes compositions. La femme est une boule d’émotions : tantôt  fragile, tantôt forte, sensuelle mais aussi mère…  elle devient par la magie des mots une belle poésie qui nourrit notre imaginaire.

Votre recueil poétique est écrit en deux langues : l’arabe et le français ? Pourquoi ce choix ? Retrouve-t-on les mêmes poèmes dans ces deux langues ?

Effectivement, j’ai choisi d'écrire en deux langues pour être plus proche du lecteur. Le fait d’écrire en arabe et en français ne veut pas dire que je traduis mes poèmes, bien au contraire ! Je traite le même thème d’une manière différente selon la cible.

Vos poèmes fustigent toutes formes de violence à travers le monde. Avez-vous le sentiment que le monde va mal ? La poésie peut-elle contribuer à instaurer une culture de paix et de tolérance ?

On assiste aujourd’hui à l’histoire de demain ! Le printemps arabe, les révolutions, les guerres civiles… Pour être optimiste, je dirais que le monde est en pleine mutation, j’espère qu’il ira vers de meilleurs horizons.
De nos jours, la poésie a beaucoup évolué, désormais on la retrouve sous forme de chanson, de spot publicitaire, à la radio, etc Elle reste un très bon moyen d'exprimer nos rêves, nos envies, nos opinions, notre amour. D’ailleurs, on assiste aujourd’hui à un vrai engouement sur les réseaux sociaux pour le « haiku», cette forme brève de poésie japonaise.

Vous êtes titulaire d’un Master en sciences de gestion. Comment êtes vous arrivé dans cet univers poétique ? Peut-on concilier poésie et affaires ?

J’ai toujours aimé les belles paroles. Adolescent, j’ai commencé à composer mes premiers vers. Mon bac en poche, je m’envole pour la France pour finir mes études supérieures. Comme vous le savez, la France est le pays de grands poètes, écrivains, dramaturges,…. J’ai pu découvrir de nouveaux poètes et surtout redécouvrir Victor Hugo, Charles Baudelaire et tant d’autres. Je suis envoûté par les rimes, styles et autres métaphores.
La poésie, comme vous le savez, est une passion. Concernant le monde des affaires, je dirais que c’est un gagne-pain avant tout! Dans la famille des grands poètes, on trouve des financiers tel le poète belge Emile Verhaeren.

Propos recueillis par Alain Bouithy
Lundi 12 Août 2013

Lu 456 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs