Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmad : Le passage à 24 équipes adhère à la volonté de faire évoluer la CAN


Lekjaa : Le Maroc restera au service du football africain



"Le passage à 24 équipes adhère à la volonté de faire évoluer la Coupe d'Afrique des nations (CAN)”, a déclaré le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, lors d'une Assemblée générale extraordinaire (AGE), tenue vendredi à Rabat. 
S'exprimant à l'ouverture de l'AGE, en présence de 53 délégués des associations nationales membres (sur un total de 54), M.Ahmad a, d'emblée, souligné "que cette Assemblée est porteuse d'espoir et de progrès pour la mise en place de nouvelles règles de travail et de management".
"Le passage de 16 à 24 équipes s'inscrit dans la lignée d'un ensemble de transformations qu'a connues la compétition continentale, en l'occurrence le passage de 3 équipes à 8, puis à 12, ensuite à 16 et à 24 dès 2019", a-t-il ajouté.
Dans le chapitre consacré au développement du football africain, le patron de la CAF a appelé les délégués de l'AGE à suivre les recommandations de Skhirat émanant des techniciens ayant abouti à une "Charte d'actions nouvelles", notant que la CAF et l'Union des fédérations européennes de football (UEFA), développeront un programme spécifique destiné aux jeunes footballeurs africains.
En matière de communication, M. Ahmad a affirmé que les images du football africain devront être accessibles au plus grand nombre et la production des compétitions devra répondre à un nouveau cahier des charges, répondant aux normes internationales.
A propos du sponsoring, le président de la CAF a annoncé le renforcement de la prospection des sponsors pour offrir et garantir de "nouvelles ressources".
Evoquant le symposium de Skhirat (18-19 juillet), M. Ahmad a estimé que "cette rencontre restera dans les annales de l'histoire de la CAF, en raison du nombre impressionnant d'acteurs de la discipline (présidents de clubs, secrétaires généraux des Fédérations, entraîneurs nationaux et joueurs stars d'hier et d'aujourd'hui) qui ont débattu dans une atmosphère d'échanges loyaux et parfaitement responsables". 
A travers ce symposium, la CAF est désormais tournée vers les grands chantiers et les réformes de fond qui devront la transformer et la rendre une immense "maison de verre génératrice d'actions efficaces" en faveur des associations nationales, de la jeunesse africaine, des compétitions et du rayonnement international de l'instance, a-t-il souligné. 
De son côté, le membre du comité exécutif, Fouzi Lekjaa, a souligné que les décisions prises, jeudi, marquent un véritable tournant dans l'histoire de la pratique de la discipline en Afrique. 
Pour le président de la Fédération Royale marocaine de football, le Maroc restera au service du football africain pour assurer un avenir meilleur à la jeunesse du continent.
Plusieurs points figuraient, également, à l'ordre du jour de cette Assemblée, dont l'amendement des statuts de la CAF (18 articles), approuvé à la majorité des délégués.

Libé
Lundi 24 Juillet 2017

Lu 491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs