Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmad Assi Jarba élu à la tête de la coalition syrienne

L'armée syrienne poursuit son offensive contre Homs




Ahmad Assi Jarba élu à la tête de la coalition syrienne
Les membres de la Coalition de l'opposition syrienne, ont élu samedi à Istanbul (Turquie), Ahmad Assi Jarba, à la tête de ce mouvement, succèdant à Moaz al-Khatib qui avait démissionné en mars dernier, a annoncé le porte-parole de la coalition, Khaled Saleh.
Lors d'un second tour de scrutin organisé au troisième jour de la réunion de la Coalition à Istanbul, M. Jarba, a obtenu 55 voix contre 52 à Mustafa al-Sabbagh.
Les 114 membres de la Coalition ont également élu trois vice-présidents: Suheir Atassi, Mohammed Farouk Tayfur et Salim Muslit. Elu au poste de secrétaire général, Badr Jamous complète la nouvelle équipe dirigeante.
"En raison de la gravité de la situation à Homs, le nouveau président élu ne prononcera pas de discours aujourd'hui. Il sera disponible pour s'exprimer dans les tout prochains jours", a déclaré M. Saleh à la presse.
Initialement prévu fin mai, le choix de nouveaux dirigeants avait déjà été ajourné, après des discussions qui avaient étalé au grand jour les divisions de la Coalition.
Moaz al-Khatib avait démissionné en mars de son poste pour dénoncer "l'inaction" de la communauté internationale dans le conflit syrien.  
Pendant ce temps, les troupes loyales au président Bachar al-Assad ont pris plusieurs immeubles en bordure des quartiers rebelles à Homs, au huitième jour d'une offensive dans cette ville centrale de Syrie, ont indiqué samedi des militants.
L'armée avait lancé un assaut samedi dernier, bombardant sans discontinuer les régions tenues par les rebelles.
"Les combats les plus violents se déroulent sur les fronts de Khaldiyé et de Bab Houd", a déclaré à l'AFP un militant sur place Yazan, via internet.
"Les troupes du régime ont commencé vendredi à progresser lentement prenant plusieurs immeubles en bordure du quartier de Khaldiyé", a dit le militant.
L'agence officielle Sana a indiqué pour sa part que l'armée avait pris plusieurs immeubles à Bab Houd dans le centre-ville.
Les quartiers rebelles de la ville sont assiégés depuis un an. Entre 2.500 et 4.000 civils y seraient pris au piège, selon l'ONU.
Les violences ont fait plus de 100.000 morts en Syrie depuis le début en mars 2011 d'un soulèvement populaire qui s'est transformé en conflit armé, face à la répression menée par le régime, selon un décompte de l'OSDH.

AFP
Lundi 8 Juillet 2013

Lu 82 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs