Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmad Ahmad : Le Maroc pourra organiser la Coupe du monde

Le nouveau président de la CAF pour une révision des droits de retransmission




Pour sa première visite au Maroc en tant que président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad a tenu, mardi après-midi, une conférence de presse à laquelle ont assisté des personnalités de la sphère footballistique nationale et internationale.
Au début de son intervention, le nouveau président de la CAF a tenu à remercier la Fédération Royale marocaine de football pour l’avoir invité et à féliciter Faouzi Lakjae pour son élection au sein de la commission exécutive de la CAF. Ahmad Ahmad a ajouté que même si sa visite ne revêt pas un caractère officiel, elle est lourde de significations, d’autant qu’elle intervient juste après le retour du Maroc à l’Union Africaine.
Dans ce sens, il a précisé que le Maroc, qui a réussi de bonnes choses en diplomatie, est capable de réussir aussi dans le domaine sportif. Concernant l’éventuelle candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2026, le nouveau président s’est dit favorable à cette idée, car il est convaincu que le Royaume pourra organiser cette compétition. Il a, toutefois, précisé que c’est aux 211 fédérations d‘en décider.
Sur un autre volet, Ahmad Ahmad a déclaré que le mot d’ordre pour lui est l’assainissement, d’abord au niveau administratif, viennent ensuite la mise en place d’une bonne gouvernance, la transparence financière et la redistribution des ressources.
A propos de la retransmission des matchs des différentes compétitions africaines, le président de la CAF a précisé que ce sujet a déjà  fait l’objet de discussions approfondies lors du sommet des chefs d’état de l’Union africaine à Addis-Abeba, que d’autres discussions avec les sponsors auront lieu, sachant qu’il y a toujours une manière d’arranger les choses et de mettre en balance l’intérêt du monde footballistique et celui des chaînes qui transmettent, car le foot ne peut pas vivre sans argent.
Pour ce qui est des joueurs, Ahmad Ahmad a reconnu que l’Afrique a énormément de talents mais qu’elle manque cruellement d’infrastructures et de formation, qu’il est temps de multiplier les centres de formation et de former plus de cadres.
Pour ce qui est de son groupe de travail, le président a souligné qu’il compte sur les représentants de chaque pays présent au sein de la CAF ou du comité exécutif, et énormément  sur le Maroc, vu ce qui a été entrepris par S.M le Roi en Afrique et les partenariats que la FRMF a signé avec plusieurs fédérations africaines, ce qui ne peut qu’être bénéfique à tout le monde. Il a ajouté qu’il compte sur l’expertise de Faouzi Lakjae au niveau financier, celle de Rouissi en affaire juridique, promettant qu’il va ouvrir les portes de la CAF aux stars pour voir ce qu’elles pourront apporter de nouveau à cette instance.

Khalil Benmouya
Jeudi 30 Mars 2017

Lu 558 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs