Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Agnaw Trilogy», une création du chorégraphe Khalid Benghrib : La Compagnie 2 K_far dévoile son nouveau spectacle à Casablanca




«Agnaw Trilogy», une création du chorégraphe Khalid Benghrib : La Compagnie 2 K_far dévoile son nouveau spectacle à Casablanca
«Agnaw Trilogy» est l’intitulé de la nouvelle création de la compagnie 2K_far, conçue et dirigée par le chorégraphe Khalid Benghrib. Ce spectacle en trois parties, «Lâada», «Chtef» et «R’chem», a été présenté récemment en avant-première sur l’esplanade de la Sqala, à Casablanca devant un public cosmopolite.
«Ce concept est né suite à mes multiples interrogations autour de l’identité chorégraphique marocaine. Agnaw Trilogy est voulue comme étant une œuvre fondamentalement représentative de notre dynamique artistique contemporaine. Cette identité singulière, qui participe à la vision d’un Maroc pluriel, avec son histoire ancienne comme contemporaine», explique Khalid Benghrib.
Inscrite «dans la réflexion sur notre identité mixte et l’espace de notre africanité contemporaine», cette création offre à ce dernier l’opportunité de consolider des potentiels créatifs existant dans les traditions dites populaires, contemporaines ou anciennes.
Dans une démarche qui se veut à la fois anthropologique, chorégraphique et musicale, le chorégraphe a voulu «incorporer à ces traditions un éventail de conceptions plastiques et esthétiques totalement emblématiques d’une période aujourd’hui révolue».
Elaboré depuis 5 ans, le tout nouveau spectacle est interprété par dix danseurs et neuf musiciens à l’énergie débordante. Outre le mâalem Hassan Boussou, Imad Achile (logistique) et Zouheir Atbane (technique), la pièce réunit sur la même scène les artistes Hind Azzouzi, Loren Palmer, Youness et Yassine Aboulakou,  Driss Aidare, Yassine Alaoui Ismaili, Younes Atbane, Abdelghani Karim Al Alaoui, entre autres.  
Sous la direction de Khalid Benghrib, ces artistes s’emploient à revitaliser «les rites tout en se réappropriant les traditions pour créer un genre unique. Un genre où la danse, la musique et la performance vocale jouent avec les percussions alternant impressions sensuelles et frénésies rythmiques, peut-on lire dans la note de présentation du spectacle.  
2K_far propose un spectacle d’une éblouissante beauté avec des tableaux qui plongent le spectateur au cœur de traditions marocaines. Dans une atmosphère profonde et mystérieuse transcendant les dualités noir/blanc, traditionnel/contemporain et sacré/profane. Ouverte à la création en tous genres, la compagnie de danse 2K_far porte un intérêt particulier à la formation. Généreux et toujours à la disposition des jeunes, Khalid Benghrib ne manque pas une occasion d’encourager ces derniers à s’adonner à la danse. Des jeunes qu’ils recrutement dans divers quartiers de Casablancais et auxquels il transmet tout le savoir acquis au long de sa riche carrière.

ALAIN BOUITHY
Mercredi 20 Juin 2012

Lu 446 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs