Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agadir vibre sur “Le fil sous la neige” des Colporteurs




Agadir a rendez-vous avec ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’équilibre sur fil. La Compagnie Les colporteurs a planté son imposant chapiteau à la Place Al Amal pour y donner, et gratuitement le même spectacle « Le fil sous la neige». Suspendus à des mètres du sol, 7 funambules accompagnés de 3 musiciens se livrent à une chorégraphie qui tend plus vers la poésie que vers le sport et les prouesses physiques tout court. Des acteurs, une histoire, une mise en scène et en guise de plateau, des fils tendus. Des moments de grande émotion, des scènes dramatiques alternent avec d’autres comiques ou tout juste des fragments du quotidien, le tout porté par une maîtrise du fil. L’histoire d’une passion qui se forge au nombre d’heures d’entêtements, d’essais, d’échecs et de relances. La nature du spectacle, la fragilité des rapports avec le fil, d’abord et entre les acteurs ensuite, induisant l’idée de délicatesse, a conquis le public lui imposant une discipline complice. Les longs moments de grande concentration ont pourtant été quelque peu perturbés par de fréquents jets d’applaudissements. Ce n’est pas du cirque, c’en est une forme, un moment de poésie où le spectateur est suspendu, comme l’acteur entre le rêve et la beauté. « Le fil sous la neige », spectacle funambule, raconte avec finesse et art, la fragilité des rapports humains souvent complexes. Le spectacle d’1h25 est une immersion dans le passé d’un passionné du fil qui se rappelle avec beaucoup de nostalgie ses premiers flirts avec le fil, sa fulgurante progression dans ce qui allait devenir, des années durant, sa seule passion, jusqu’à ce que le destin rompe le charme et là encore, le funambule cède le pas au créateur pour perpétuer le rêve.
Le pari lancé, lors de la conférence de presse de lancement du spectacle par l’Institut français d’Agadir, jeudi 16 dernier à l’hôtel Sofitel, a été tenu. Sa programmation fait dire à sa directrice Béatrice Bertrand : «C’est une démarche citoyenne pour répondre à la demande et participer à diversifier l’animation estivale de la ville», avant d’ajouter que « c’est un travail d’équipe qui illustre la coopération toujours croissante entre nos deux pays ». Créé, voilà deux ans, « Le fil sous la neige » de la Compagnie Les colporteurs s’est produit en Europe, au Canada, aux USA, en Corée du Nord, en Tunisie et actuellement il est au Maroc, à Agadir jusqu’au 31 juillet. Antoine Rigot, réalisateur, 25 années de fil, entretient sa passion, son rêve qui se poursuit grâce à des spécialistes de la discipline dont il dit que ce sont «des gens qui veulent exprimer autre chose que des techniques».
Par ailleurs, le choix du spectacle rompt avec les habituels concerts et autres soirées artistiques et propulse ainsi au-devant des organismes de culture, l’IFA qui, en plus d’une programmation annuelle pour l’animation de la ville (théâtre, cinéma, exposition…), propose aux Gadiris, aux visiteurs et aux estivants des spectacles d’excellence. « Le fil sous la neige » en est un.

Nour-Eddine SALLOUK
Mardi 21 Juillet 2009

Lu 474 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs