Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Africom interpelle Alger sur la question libyenne




Africom interpelle Alger sur la question libyenne
La visite officielle à Alger du commandant du Commandement militaire américain pour l´Afrique (Africom) a pris fin jeudi, après des entretiens avec le président Abdelaziz Bouteflika et d’autres responsables civils et militaires algériens. En pleine crise libyenne et sur fond d’accusations contre les Algériens pour avoir recruté des mercenaires et envoyé des équipements militaires pour supporter les troupes de Kadhafi, le général de corps d’armée Carter F. Ham, le deuxième haut responsable d’Africom, a discuté de ce dossier épineux.
Certes, l’ambassade américaine à Alger informe, via un communiqué, que cette « visite s’inscrit dans le cadre des consultations régulières entre les Etats-Unis et l’Algérie», mais le timing de cette visite n’est pas passé inaperçu. Observateurs et spécialistes des affaires maghrébines s’interrogent, en effet, sur ses véritables objectifs.
Le rôle supposé de l’Algérie dans la crise libyenne mis en relief par des membres du Conseil national transitoire libyen aurait été le sujet principal lors de ces entretiens. Sur l’agenda de la coalition de l’Atlantique, l’implication de l’Algérie dans cette guerre, notamment l’autorisation par Alger d’utiliser son espace aérien. Outre le fait que Kadhafi se serait réfugié dans le désert, les avions de guerre atlantiques n’arrivent pas à atteindre la profondeur du Sahara libyen.
  Par ailleurs, les dangers que représentent les groupes armés d’Al Qaïda dans le Maghreb islamique (AQMI) et l’extension d’activités terroristes dans le grand désert algérien auraient été au centre des discussions. Par ailleurs, des médias algériens sont allés aussi jusqu’à affirmer que le responsable de l’Africom est venu « solliciter l’approbation d’Alger de transférer son siège au Burkina Faso et même au sud de la Libye ».  Toutefois, les responsables de l’Africom, qui élit toujours domicile à Stuttgart en Allemagne, avaient souvent démenti cette intention. 

Mustapha Elouizi
Jeudi 2 Juin 2011

Lu 652 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs