Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Afghanistan : Le gouvernement britannique doit annoncer de nouveaux retraits




Afghanistan : Le gouvernement britannique doit annoncer de nouveaux retraits
Le gouvernement britannique s'apprêtait mercredi à préciser le plan de retrait de ses troupes combattantes d'Afghanistan, qui pourraient selon les médias britanniques être réduites de près de moitié en 2013, à environ 5.000 hommes.
Une annonce doit être faite sur ce retrait, a indiqué à l'AFP une source à Downing Street, qui n'a pas donné de détails sur les chiffres.
Le Premier ministre David Cameron, qui pourrait s'exprimer à la mi-journée devant le Parlement à ce propos, a évoqué l'Afghanistan lors d'un coup de fil mardi soir avec le président américain Barack Obama.
Les deux leaders ont "discuté des progrès du plan visant à transférer la responsabilité de la sécurité de la force multinationale de l'Otan (Isaf) aux forces de sécurité nationales afghanes, et ont convenu que la stratégie de l'Otan pour le retrait des troupes combattantes d'Afghanistan d'ici la fin 2014 était en bonne voie", a indiqué un porte-parole de Downing Street dans un communiqué.
"Cela ouvre de nouvelles possibilités aux pays membres de l'Isaf pour rapatrier des troupes l'année prochaine", a ajouté la même source, précisant que les deux dirigeants avaient "convenu de coopérer pour renforcer le processus politique, en particulier encourager l'Afghanistan et ses voisins à travailler ensemble pour la stabilité".
Le nombre des soldats britanniques a déjà été réduit de 9.500 à 9.000 actuellement. Quelque 4.000 soldats supplémentaires devraient quitter le pays en 2013, selon des chiffres avancés dans les médias, pour atteindre 5.000 après l'été, avant un retrait total d'ici la fin 2014.
David Cameron doit s'exprimer sur le sujet lors des questions au Parlement et le ministre de la Défense Philip Hammond devrait ensuite faire une déclaration.
Le Royaume-Uni est le deuxième contributeur de l'Isaf, après les Etats-Unis. Les Britanniques sont déployés dans le Helmand (sud), la province la plus instable du pays.
Depuis le début de l'intervention en Afghanistan en octobre 2001, 438 soldats britanniques ont été tués, dont au moins 395 à la suite d'actions hostiles.

Libé
Jeudi 20 Décembre 2012

Lu 135 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs