Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Afghanistan : Deux soldats de l’Otan et cinq enfants tués




Deux soldats des forces internationales ont été tués dimanche par des mines artisanales, l’arme de prédilection des insurgés talibans, dans le sud de l’Afghanistan, a annoncé l’Otan.
La force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan (Isaf) n’a pas révélé la nationalité des deux soldats qui ont péri dans deux incidents.
Ce sont les premiers soldats des forces internationales tués en août après le mois de juillet le plus meurtrier pour les forces américaines depuis fin 2001 et la chute des talibans (66 soldats américains tués).
Les bombes artisanales, bon marché et faciles à dissimuler, constituent de loin la première cause de mortalité dans les rangs des quelque 150.000 soldats des forces internationales et des forces afghanes, ainsi que parmi les civils afghans.
Au total, 413 soldats étrangers ont trouvé la mort dans le cadre des opérations militaires en Afghanistan depuis le début de l’année, selon un bilan de l’AFP établi à partir du site indépendant icasualties.org. 89 étaient morts en juillet, contre 102 en juin, mois record depuis la fin 2001.
La rébellion menée par les talibans a gagné en intensité depuis quatre ans, élargissant son champ d’action à la quasi-totalité du pays, malgré le renforcement régulier des troupes internationales, notamment américaines
Par ailleurs, un kamikaze a fait exploser hier une voiture piégée près d’un camion transportant le chef de la police locale dans le sud de l’Afghanistan, et cinq enfants qui se trouvaient à proximité ont été tués, ont annoncé les autorités.
L’explosion a eu lieu vers 9h près d’un marché, dans le district de Dand, à l’ouest de Kandahar, selon le chef de la police du district, Ahmadullah Nazak.
L’explosion «a frappé notre véhicule, mais elle ne m’a pas blessé», a-t-il raconté. Il a précisé qu’un garde du corps qui se trouvait dans le camion avait été blessé.
Cinq enfants qui se trouvaient à proximité ont été tués, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
L’attentat n’a pas été revendiqué, mais il pourrait être l’œuvre des talibans qui s’attaquent régulièrement à des responsables gouvernementaux dans le sud du pays. 

AFP, AP
Mardi 3 Août 2010

Lu 189 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs