Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Afghanistan : Barack Obama ne bouleverse pas sa stratégie




Afghanistan : Barack Obama ne bouleverse pas sa stratégie
Barack Obama a informé les chefs de file du Congrès américain qu'il n'envisageait pas de changement de stratégie majeur en Afghanistan pour l'instant, montre une lettre diffusée lundi par la maison blanche.
Le président a réaffirmé son intention de s'en tenir au plan défini en décembre, lors de sa révision de la stratégie dans cette guerre de plus en plus impopulaire, tant dans l'opinion que chez les parlementaires.
"Nous poursuivons la mise en œuvre de la politique telle que décrite en décembre et ne croyons pas que de nouveaux ajustements sont requis pour le moment", dit Obama dans ce courrier daté du 30 septembre et adressé aux présidents de la Chambre des représentants et du Sénat.
Le seul changement notable dont il fait état est l'arrivée à la tête des forces américaines et de l'Otan du général David Petraeus, crédité du retournement de situation en Irak, lorsque les violences interconfessionnelles et l'insurrection semblaient annihiler tout espoir d'apaisement pour les Etats-Unis.
Barack Obama s'est entretenu lundi par visio-conférence avec son homologue afghan Hamid Karzaï, a fait savoir plus tard la Maison blanche dans un communiqué.
Les deux chefs d'Etat ont évoqué de nombreux sujets, dont les élections législatives en Afghanistan et les relations entre leurs pays sur le long terme.
"Les deux dirigeants sont convenus qu'ils devaient poursuivre les contacts habituels pour affiner leur vision commune et pour mettre nos efforts en ligne avec le soutien de l'objectif du président Karzaï d'achever le transfert de la responsabilité de la sécurité au pouvoir afghan d'ici 2014", dit le communiqué de la présidence américaine.
Barack Obama a décidé en décembre dernier de déployer 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan mais a aussi annoncé le début de leur retrait en juillet 2011.
Cette stratégie se fonde sur l'accélération de la formation des troupes afghanes, afin qu'elles soient à terme en mesure de prendre le relais des contingents étrangers.
Une évaluation exhaustive est prévue pour décembre et les responsables américains comme de l'Otan sont pressés d'obtenir des résultats dans la lutte contre les talibans.
Le mois dernier, le secrétaire à la Défense Robert Gates et l'amiral Mike Mullen, chef d'état-major interarmes, ont minimisé la possibilité d'un changement stratégique en fin d'année.
La lettre diffusée lundi s'inscrit dans le processus d'information régulier du Congrès, qui valide les financements des opérations militaires.

Reuters
Mercredi 6 Octobre 2010

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs