Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Afflux de migrants à Idomeni


Baisse spectaculaire des arrivées en provenance de la Turquie



Des rumeurs d'une ouverture imminente de la frontière entre la Grèce et la Macédoine, ont provoqué dimanche une certaine effervescence dans le camp d'Idomeni et un nouvel afflux de migrants, au moment où les autorités grecques tentent d'évacuer 11.600 personnes qui y sont bloquées après la fermeture de la route des Balkans vers l’Europe.
 Des dizaines de réfugiés se pressaient sur des voies ferrées en chantant, attendant que d'autres arrivent, a rapporté un journaliste de l'AFP, tandis que des policiers grecs équipés de boucliers se mettaient en place.
 "Les gens sont là depuis longtemps. Je crois que c'est très dangereux de traverser, surtout avec des enfants, mais que faire?", a dit à l'AFP Qasim Mosawy, un Afghan de 24 ans.
 D'autres migrants revenaient par dizaines vers le poste-frontière d'Idomeni à travers les champs, à la suite de rumeurs selon lesquelles dimanche à midi des membres d'ONG et de journalistes allaient forcer les autorités macédoniennes à ouvrir la frontière.
 "Nous essayons de renforcer notre campagne d'information en direction des réfugiés. Mais il y a des gens qui, pour des raisons que nous ignorons, soulèvent de faux espoirs", a déclaré dimanche, Giorgos Kyritsis, le porte-parole de SOMP, l'agence qui coordonne les efforts d'Athènes face à la crise des migrants.
 Il y a deux semaines, des centaines de migrants ont été stoppés par l'armée macédonienne après avoir tenté en vain de quitter la Grèce en traversant une rivière au péril de leur vie : trois Afghans et une femme enceinte s'y sont noyés, et les autres ont été refoulés vers la Grèce.
le flux de migrants en provenance de Turquie a continué à diminuer, depuis l'entrée en vigueur il y a une semaine de l'accord UE-Turquie censé barrer la route migratoire européenne.
Alors qu'avant cet accord, le nombre d'entrées quotidiennes se comptait en milliers, les autorités ont indiqué samedi que 78 personnes seulement étaient arrivées vendredi sur les îles grecques et 161 jeudi. Le nombre de migrants présents sur le sol grec s'élève à 50.236.
 Aucune arrivée de migrants sur les îles de la mer Egée n'a été enregistrée mercredi, pour la première fois depuis l'entrée en vigueur de l'accord.
 Cet accord, vivement contesté par les humanitaires, prévoit le renvoi en Turquie de tous ceux qui arrivent irrégulièrement à partir du 20 mars en Grèce, y compris les demandeurs d'asile syriens, sauf pour les personnes jugées éligibles à une protection spécifique, Kurdes par exemple.
 L'UE s'est engagée à respecter les règles du droit d'asile pour cette opération, mais sans convaincre les humanitaires.
 Profitant de ce répit, les autorités grecques s'emploient à mettre en place l'accord, qui va nécessiter une logistique complexe avec le déploiement prévu de 4.000 agents, en majorité des forces de sécurité et des experts de l'asile, dont 2.300 doivent être dépêchés par les partenaires européens du pays.
 Des réfugiés tentaient pour leur part leur chance via la frontière greco-albanaise. Sept Syriens ont éé arrêtés par la police albanaise, et renvoyés en Grèce, selon Athens News Agency, agence de presse grecque.

Lundi 28 Mars 2016

Lu 1237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs