Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Affectée par le ralentissement du secteur BTP : MEDIACO Maroc enregistre une perte de -9,8 millions DH




Dans un contexte de ralentissement du  secteur du BTP, MEDIACO enregistre  un chiffre d’affaires en repli de 23,7% à 171,5 millions DH (vs. nos prévisions de  213,5 millions DH).  Selon les analystes de BMCE Capital Bourse, cette baisse a été atténuée grâce, d’une part, à la politique de recentrage de la société sur le pôle Levage et Manutention à hauteur de 69% vs. 47% en 2008 (contre 31% pour le segment Transport de Matériaux et 4% pour Autres) , et d’autre part, à la gestion de flotte de transport dédiée à travers l’abandon du transport pour le compte des  chantiers d’infrastructure à faible rentabilité.
Pour sa part, l’excédent brut d’exploitation limite sa baisse à 16,3% à 27,1 millions DH  consécutivement à la maîtrise des achats et des autres charges externes. La marge  d’EBITDA gagne ainsi 1,4 point à 15,8%.
Toutefois, alourdi par le poids des dotations d’exploitation, le résultat d’exploitation  ressort déficitaire à -2,5 millions DH contre un excédent de  1,5 million DH.  Intégrant des charges d’intérêts de 19,5 millions DH, le résultat financier maintient son  déficit à -19,5 millions DH.
Au final, le résultat net affiche un déficit de -9,8 millions DH contre un excédent de 2,2 millions DH en 2008.
A noter, que la société détient des créances anciennes, sur des sociétés apparentées, pour un montant de 30,6 millions DH, présentant ainsi des risques de non recouvrabilité qui devrait faire l’objet d’une dépréciation selon les Commissaires aux comptes.
Sur le plan des perspectives, MEDIACO entend poursuivre le renforcement de sa position sur son activité principale de levage et manutention à 65% du chiffre d’affaires afin de profiter de la reprise des chantiers de BTP. De même, la société compte maintenir ses efforts de maîtrise des charges à travers:
•  La restructuration des charges de leasing qui s’inscrivent en baisse depuis 2007 ;
•  Et, la réduction des investissements après avoir atteint une maturité du parc  matériel permettant d’accompagner la croissance de la société. En outre, MEDIACO devrait céder courant 2010 le parc camions libéré sur les chantiers abandonnés.
 MEDIACO affiche des agrégats financiers lourdement impactés par  le ralentissement des chantiers de BTP. La  situation financière de la société pourrait cependant, estime BMCE Capital Bourse, s’améliorer en 2010 grâce à un effort de maîtrise des charges combiné à la plus-value qui serait dégagée par la cession du parc de camions libéré dans le cadre de la restructuration de son activité.
 

Libé
Jeudi 15 Avril 2010

Lu 1382 fois


1.Posté par l Expert le 21/04/2010 18:01
Messieurs,

Cette article fait une analyse assez positive d une société qui n a aucune chance de rebondir.En effet Mediaco à une trésorerie négative de plus de 100 millions dedhr pour un CA de 173 millions.A cela un parc de matériels grues et camions usagés et en état trés moyen, un porte feuille client qui diminue car la concurence est plus structurée , plus performante et surtout mieux équipée.La vente des camions en fin de contrat ne représentera qu une somme ne pouvons depasser les 20millions de drh dans le meilleur des cas et de plus Mediaco a perdu ses cadres les plus anciens et les plus performants qui sont allés à la concurence chez Sarens et Eurogruas mais également dans des structures plus petites mais performantes.Si vous regardez l action Médiaco celle ci n arrive pas à remonter mais joue le yoyo en permanence avec des hauts et des bas consécutifs ne reflétant en rien les vrais bases de la société.C est une société trés mal gérer avec des opérations financiéres complétement interdites et si l on regarde de prés les leasings et les affectations des prets et les encours d ivers d enormes surprises peuvent étre constaté par un vrai professionnel du levage( valeurs largement majorés pour les matériels, factures clients en instances surévaluées, fournisseurs non payé etc , etc).De plus aujourd hui encore plus qu hier Mediaco n a plus la notoriété d antant par contre de nouvelles sociétés comme Sarens(groupe 3ou 4 fois plus important que le groupe Mediaco) veulent rentrer en force et d autres groupe comme Eurogruas et bientot d autres sociétés pour concurencer Mediaco et définitivement les sortir du jeu.La encore la Direction de Mediaco Maroc ne sera pas à la hauteur d entreprises qui construisent sur la durée et le sérieux ce qui n est pas le cas de Mediaco.Tout ce qui est mentionné est vrai et avec le tempts cela apparaitra comme une confirmation réelle et officielle.
Merci et cordiales salutations à vos lecteurs.L expert

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs