Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Affaire d’adultère à Rabat : Un Adliste khénifri pris en flagrant délit




Une affaire de mœurs comme il y en a tant au Maroc et partout dans le monde. Mais celle qui vient de se passer à Rabat et qui a secoué tout Khénifra, voire au-delà, vaut surtout par le nom du héros malheureux qui en est à l’origine. C’est de M.Z. qu’il s’agit, membre actif du mouvement d’Al Adl Wal Ihssane à Khénifra et bras droit du fameux leader local du mouvement dans la capitale des Zayanes. Le présumé coupable a été arrêté, dimanche dernier au soir en flagrant délit d’adultère et de débauche, selon nos sources dans un hôtel borgne de Rabat réputé pour ses pratiques et portant le nom de la capitale d’un pays africain très ami du Maroc.
M.Z, âgé de 43 ans, est  entrepreneur de métier. Selon des sources policières locales, le prévenu est parmi les initiateurs et les activistes du Mouvement du 20 février depuis sa création à Khénifra. Dans son entourage du mouvement islamiste, on crie déjà au complot. Et on parle d’un piège alors que dans les milieux de la police, on parle d’une simple coïncidence et que le leader islamiste se trouvait au mauvais moment et au mauvais endroit.
Certaines sources à Khénifra parlent d’une grande alerte dans les rangs des islamistes dudit mouvement et que le leader du mouvement lui-même s’est déplacé à la maison de l’accusé pour convaincre sa femme de renoncer à poursuivre son mari pour adultère. Les mêmes sources affirment que le leader charismatique du mouvement à Khénifra a réussi dans sa mission et que notre homme sera incessamment relaxé.
Du côté des autorités à Khénifra, on préfère sa libération pour apaiser une situation déjà tendue et éviter des affrontements avec les islamistes du Mouvement du 20 février. De toute façon, avec cette arrestation, le mouvement islamiste d’Al Adl Wal Ihssane en  prend un sacré coup surtout au sein du Mouvement du 20 février à Khénifra. A signaler que la mise en cause avec l’homme en question est une comptable de Meknes .

Aboulkacim Azzayani
Jeudi 18 Août 2011

Lu 717 fois


1.Posté par MIMOUNI le 19/08/2011 21:41
et après, ce n'est pas la fin du monde, lui au moins, il a eu le consentement de sa partenaire.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs