Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Affaire DSK : Les poursuites contre Strauss Khan pourraient être abandonnées




L'avocat de Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle et tentative de viol le 14 mai dans un hôtel de New York, a déclaré s'attendre à un abandon total des charges contre l'ancien patron du Fonds monétaire international. Me Kenneth Thompson a expliqué dans un entretien samedi au "New York Times" que sa cliente a reçu une lettre de convocation pour lundi après-midi par le procureur de New York Cyrus Vance, à la veille d'une nouvelle audience mardi de DSK. "Mon interprétation de la lettre, c'est qu'ils vont annoncer qu'ils classent complètement l'affaire, ou abandonnent certains des chefs d'accusation", explique Me Thompson. "S'ils ne s'apprêtaient pas à abandonner les charges, ils n'auraient pas besoin de la rencontrer" à la veille de l'audience, note-il. "Ils iraient juste au tribunal le lendemain et diraient, 'nous allons poursuivre l'affaire'", ajoute l'avocat. L'audience est prévue de longue date. Initialement fixée au 18 juillet, elle a été repoussée une première fois au 1er août, puis au mardi 23 août.
Kenneth Thompson a souligné que le ton de la lettre de convocation correspond "à la façon injuste dont le bureau du procureur de Manhattan a traité Mme Diallo tout au long de cette affaire", comme "si elle était l'accusée et Dominique Strauss-Kahn la victime", a-t-il dit au "New York Times". L'Associated Press a eu confirmation de source proche du dossier que Nafissatou Diallo a été convoquée pour lundi 15h (21h en France, 19h gmt) par le procureur. Contacté par l'AP, Me Thompson a déclaré être en déplacement et ne pas pouvoir s'exprimer dans l'immédiat. Les services du procureur se sont refusés à tout commentaire. La crédibilité de Nafissatou Diallo a été mise en cause par le procureur fin juin, en raison de mensonges de la jeune femme d'origine guinéenne sur sa situation personnelle lors de son immigration aux Etats-Unis et sur des aspects importants de l'affaire DSK. Selon des sources proches du dossier, le bureau du procureur de Manhattan tente de vérifier si, une fois mise en doute la crédibilité de l'accusatrice, son avocat n'aurait pas évoqué avec la défense de DSK la possibilité d'un arrangement financier et de l'abandon des poursuites au pénal. "Cette allégation contre moi est absolument fausse", a assuré Me Thompson. Me Benjamin Brafman, le conseiller de Dominique Strauss-Kahn, s'est refusé à tout commentaire, tout comme le bureau du procureur. Les avocats de Nafissatou Diallo, Kenneth Thompson et Douglas Wigdor, ont porté plainte au civil le 8 août. Ils réclament des dommages et intérêts d'un montant non précisé dans le cadre de cette action en justice intentée devant un tribunal du Bronx.

AP
Lundi 22 Août 2011

Lu 464 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs