Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Affaire Attaf : Le judoka aurait pris un complément alimentaire




Affaire Attaf : Le judoka aurait pris un complément alimentaire
Le judoka marocain Safouane Attaf, contrôlé positif à la méthylhéxaneamine, aurait pris un complément alimentaire interdit en compétition seulement, a indiqué le Pr Chafik El Kettani, président de la Commission médicale de la Fédération royale marocaine de judo et des arts martiaux assimilés (FRMJAMA).
Lors de sa convocation par la commission médicale après les résultats des tests, Attaf, qui a enlevé le métal précieux dans la catégorie des moins 81 kg des 12èmes Jeux panarabes qui se tiennent à Doha, a reconnu avoir "pris un complément alimentaire durant les jours de compétition parce qu'il ne savait pas qu'il contenait un produit prohibé en compétition", a précisé M. El Kettani dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP.
"Le judoka marocain n'a pas précisé lors du PV initial de contrôle antidopage qu'il a pris un complément alimentaire, alors qu'il a déclaré des médicaments qu'il avait pris pour un rhume", estimant que "ce n'était pas un médicament", a ajouté la même source.
La méthylhéxaneamine est un produit stimulant qui rentre dans la composition de certains compléments alimentaires protidiques.
L'Agence mondiale anti-dopage (AMA) classe les produits dopants en deux catégories, la première interdite en permanence (en et en dehors de la compétition), alors que la deuxième est prohibée en compétition seulement.
La méthylhéxaneamine, qui appartient à la classe des produits interdits en compétition seulement, rentre dans la composition de beaucoup de compléments alimentaires protéiques qui sont communément pris par les sportifs de haut niveau.
Durant sa carrière de sportif de haut niveau, Attaf, qui se prépare pour les prochains JO de Londres, a subi plusieurs tests anti-dopage qui se sont avérés tous négatifs, a relevé la même source.
Le rapport définitif de la commission de contrôle n'étant pas encore émis, le judoka marocain conserve son titre jusqu'à ce que l'affaire soit tranchée définitivement, a conclu le communiqué.

Libé
Vendredi 23 Décembre 2011

Lu 997 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs