Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Affaire Abdellah El Asli : Un juge classe provisoirement le dossier




Affaire Abdellah El Asli : Un juge classe provisoirement le dossier
Le juge d'instruction chargé de mener une enquête sur le cas d’Abdellah El Asli, ce jeune sans-papiers marocain devenu paraplégique après un court passage dans un commissariat de police de Guadalajara (centre de l'Espagne), a décidé de classer provisoirement cette affaire en raison de l'absence de preuves accréditant l'existence d'un délit, a-t-on indiqué jeudi de source judiciaire espagnole.
Le juge d'instruction près le tribunal de première instance de Guadalajara, a estimé, dans son avis en date du 28 mars, que l'enquête qu'il a diligentée corrobore en principe la version apportée par la police dans son rapport, ont précisé des sources du tribunal supérieur de justice de Castille-la-Manche à l'agence Europa presse.
Abdellah El Asli, un jeune sans-papiers marocain de 33 ans, avait été admis début mars dans l'unité des soins intensifs d'un hôpital de Guadalajara, après avoir été arrêté par la police lors d'un contrôle d'identité. Le 23 mars dernier, il avait été transféré à un hôpital de Tolède (près de Madrid) spécialisé dans le traitement des cas de paraplégie.
Cette affaire, qui avait été passée sous silence par la police espagnole, a suscité l'émoi chez la communauté marocaine de Castille-la-Manche qui a demandé l'ouverture d'une enquête.
Après avoir longuement tardé à réagir à cette affaire, les responsables gouvernementaux à Guadalajara avait affirmé, dans des déclarations à la presse, que les rapports de police ne font état d'aucune agression (sic) contre le jeune Marocain sur qui pesait un ordre d'expulsion datant de mai 2011, prétendant que le sans-papiers s'était auto-blessé pour éviter son extradition.
Réagissant à cette affaire, les autorités marocaines, qui affirment suivre avec préoccupation et grande attention le cas d’Abdellah El Asli, avaient demandé que toute la lumière soit faite sur cette affaire. De même, une délégation du consulat général du Maroc à Madrid s'était rendue à Guadalajara pour rendre visite au jeune Marocain et pour s'arrêter sur les tenants et aboutissants de cette affaire.

MAP
Samedi 31 Mars 2012

Lu 761 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs