Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adversaires jouables pour le WAC en Ligue des champions

KACM et FUS, les demi-finales de la Coupe de la CAF dans le viseur




Le tirage au sort de la Ligue africaine des clubs champions et de la Coupe de la Confédération africaine de football, effectué mardi au siège de la CAF au Caire, a placé les clubs marocains engagés dans ces deux compétitions dans des groupes jouables.
Pour la Ligue des champions, le WAC évoluera dans la poule A aux côtés des Egyptiens d’Al Ahly, des Ivoiriens de l’ASEC Mimosas et des Zambiens de Zesco United.
A noter que le Wydad, qui compte dans son tableau de chasse dans ce concours un sacré morceau, le TP Mazembe, a été reversé au second chapeau à la toute dernière minute suite à la disqualification par la CAF de la formation congolaise de l’AS Vita Club qui avait aligné  lors des précédents tours un joueur non éligible, Idrissa Traoré. L’équipe congolaise a été remplacée par son homologue sud-africaine de Mamelodi Sundows qui se produira au groupe B aux côtés de l’Entente de Sétif d’Algérie, d’Enyimba FC du Nigeria et du Zamalek d’Egypte.
Le WAC entamera la phase de poules le 17 juin par un déplacement à Abidjan pour affronter l’ASEC Mimosas, avant d’accueillir le 28 dudit mois Zesco United. Le 15 juillet, les Rouge et Blanc se rendront au Caire pour croiser le fer avec Al Ahly, adversaire que le WAC recevra une dizaine de jours plus tard (26 juillet).  Lors de la cinquième manche programmée le 12 août, le WAC sera l’hôte de l’ASEC et bouclera son parcours le 23 août par une virée en Zambie pour donner le ton à Zesco.
Le hic pour WAC, lauréat de la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1992 et finaliste de la Champions League en 2010, est que durant ces matches de poules, il aura à se produire tout le temps en dehors de ses bases. Pour le moment, les dirigeants du club n’ont pas encore choisi le stade où ils vont accueillir leurs adversaires et l’option du Grand stade de Marrakech reste envisageable même si elle n’arrange pas trop le club qui aura à jouer l’équipe adverse et à surmonter les difficultés de la canicule.
A signaler que les deux premiers de chaque groupe décrocheront leurs billets pour le tour des demi-finales qui se jouera en aller (16 septembre) et retour (23 septembre) tout comme la finale de l’épreuve (aller : 14 octobre, retour : 21 octobre).
Pour ce qui est de la Coupe de la CAF, le football national sera représenté dans ce tableau par deux clubs, le FUS et le KACM. Hasard du tirage au sort, Rbatis et Marrakchis feront partie du même groupe (B), en plus de la redoutable formation tunisienne de l’Etoile Sportive du Sahel, tenante du titre et Al Ahly de Tripoli de Libye.
Un groupe cent pour cent maghrébin où les chances des équipes marocaines sont bien réelles en dépit de la présence de l’Etoile du Sahel donnée comme favorite de la poule. Ainsi pour le compte de la première journée (17 juin), le KACM et le FUS accueilleront respectivement l’Etoile du Sahel et Ahly de Tripoli, alors que lors de la seconde manche (28 juin), le FUS sera à Sousse pour jouer l’Etoile et le KACM dans un stade à déterminer, probablement en Tunisie, pour affronter Al Ahly.
La phase aller se terminera le 15 juillet par une confrontation KACM-FUS et celle du retour débutera (26 juillet) par une explication FUS-KACM, sachant que le 12 août, le Fath et le Kawkab se produiront à l’extérieur respectivement contre Al Ahly et l’Etoile du Sahel. Et pour boucler la boucle, lors de l’ultime manche (23 août), les clubs marocains seront à la maison avec un FUS-ESS et KACM-Al Ahly.
Le groupe A, quant à lui, renferme les équipes du Mouloudia Olympique de Bejaia d’Algérie, Young Africans de Tanzanie, TP Mazembe de RD. Congo et Medeama du Ghana.
A l’instar de la Ligue des champions, les deux premiers de chaque groupe seront demi-finalistes (aller : 16 septembre, retour : 23 septembre), tandis que la finale se jouera en deux temps le 28 octobre et le 4 novembre prochains.
Il y a lieu de rappeler en dernier lieu qu’à partir de la saison prochaine, les phases de poules en Ligue des champions et en Coupe de la CAF verront la présence de seize clubs au lieu de huit répartis en quatre groupes de quatre. Autrement dit, un autre tour s’ajoutera à la compétition, celui des quarts de finale, ce qui est toujours bon pour le spectacle.

Mohamed Bouarab
Jeudi 26 Mai 2016

Lu 2313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs