Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adoption de sept décrets concernant la santé publique : Situation aléatoire au CHU Ibn Rochd




Adoption de sept décrets concernant la santé publique : Situation aléatoire au CHU Ibn Rochd
Le long combat mené par les syndicalistes de la santé publique, avec à leur tête  ceux du SNSP, affilié à la FDT, a fini par contraindre les autorités publiques à se pencher sur leurs doléances. Du moins en partie, puisqu’une nouvelle grève est programmée pour le 13 mars prochain dans le Centre hospitalier Ibn Rochd à Casablanca qui, à l’instar des CHU de Marrakech, Fès, Rabat, connaît un  regain de tension du fait de  la détérioration de la situation sociale de son personnel médical et infirmier. En attendant, leurs revendications ont été au centre des travaux du Conseil de gouvernement réuni hier à Rabat. Sept des dix projets de décret inscrits à l’ordre du jour les concernaient. Le gouvernement a ainsi planché sur ceux portant sur le statut particulier des Ordres des médecins, des pharmaciens, des dentistes, les indemnités de garde et d’astreinte en faveur de certains fonctionnaires de la santé et employés des CHU, la création d’indemnités  au profit de certains fonctionnaires du ministère de la Santé.
Ont fait partie également de l’ordre du jour du Conseil de gouvernement  d’autres projets de décret  concernant la protection et l’indemnisation de certaines catégories des fonctionnaires du ministère contre les risques professionnels,  le statut particulier du corps des infirmiers relevant du ministère de la Santé, la situation des médecins externes, internes et résidents des CHU ainsi que l’octroi d’un salaire complémentaire aux enseignants-chercheurs exerçant dans les facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire.   
Autant de décrets que de revendications maintes fois réitérées, de débrayages et de luttes. Mais, il ne s’agit là que d’une  partie des revendications.  Suite à l’approbation de ces sept décrets concernant le secteur de la santé, les infirmiers et les assistants médicaux  bénéficieront   d’une indemnité mensuelle  de 400 DH pour risque professionnel alors que les catégories classées à l’échelle 10 et plus auront droit à 250 DH. Pour ceux classés à l’échelle 6, 7,8 et 9 ils verront leur salaire augmenter de 200 DH tandis que ceux classés à l’échelle 5, il leur sera accordé un 150 DH dont bénéficieront également les techniciens, les ingénieurs et les administratifs. Toutes  ces indemnités s’appliquent avec effet rétroactif à partir du premier juillet 2011.  
Aux termes de ces décrets, les médecins internes auront, eux, droit à une indemnité de 500 DH tandis que d’autres catégories bénéficieront de 600 DH.  Par ailleurs, l’indemnité sur la garde et la sécurité  sera aussi augmentée de 50%.  
A rappeler que toutes ces indemnités faisaient partie de l’accord du 5 juillet 2011 signé par les syndicats les plus représentatifs du secteur et le ministère de la Santé.

LARBI BOUHAMIDA
Vendredi 9 Mars 2012

Lu 1422 fois


1.Posté par choukrane le 04/07/2012 08:51
Le transfert du personnel du CHU du RCAR au CMR? on en parle pas . Alors que tous les fonctionnaires recrutés par budget autonome depuis son début en 1990, sont toujours considérés comme des contractuels, car comme vous le saviez les titulaires de la fonction publique sont transférés d'office au CMR une fois que le RCAR reçois document titularisation de l'employeur.
Bref 23ans de fonction publique et on est encore non titulaire donc nulle part. Comment le syndicat et vous avec ferme les yeux sur ce fardeau illégale vis à vis de la loi administrative.
le personnel du chu ibn sina ont droit au CMR et les casablancais? les fonctionnaires ne sont pas égaux ou quoi j'aimerais comprendre.Ne faisonspas comme l'autruche en faisant semblant de ne voir vrai probléme, vous n'enrichissez que les gros ventres qui gérent ces caisses de retraite et l'ont mis en faillite. Merci

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs