Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adil Taârabt et Younès Belhanda les crampons enracinés aux Queens Park Rangers et au Dynamo Kiev




Adil Taârabt et Younès Belhanda les crampons  enracinés aux Queens Park Rangers et au Dynamo Kiev
Les internationaux marocains Adil Taârabt et Younès Belhanda vont finalement passer six mois supplémentaires au moins, dans leurs clubs respectifs, à savoir les Queens Park Rangers (Angleterre) et le Dynamo Kiev (Ukraine), a rapporté samedi le portail "Afrik-Foot".Annoncés sur le départ tout au long du mercato, Adil Taârabt et Younès Belhanda étaient parmi les internationaux "grands animateurs" de la rubrique transferts, a tenu à préciser le même portail.
Auteur de six mois convaincants à l'AC Milan entre janvier et mai (4 buts et 2 passes décisives en 14 titularisations), après deux ans et demi de disette, AdilTaârabt, prêté au club lombard par les Queens Park Rangers, se serait bien vu poursuivre l'aventure avec les Rossoneri lors de la saison 2014/2015, a indiqué la même source.
Des négociations ont été menées en ce sens, mais le promu en Premier League, en difficultés financières, s'est voulu intraitable en affaire. Il n'a pas transigé sur le montant demandé pour céder l'ailier marocain de 25 ans : 7 millions d'euros, soit le prix de son option d'achat. Le Milan n'a, lui, pas voulu dépasser la barre des 5 millions. Malgré un intérêt du Besiktas, où il était en concurrence avec son coéquipier, comme recrue potentielle, Taârabt est resté à Londres.
D'abord non retenu dans le groupe pour le stage de pré-saison, il a vu Harry Redknapp lui offrir quelques secondes de temps de jeu le week-end dernier contre Sunderland (1-0). 
Pour Younès Belhanda, après une première saison correcte au Dynamo Kiev (6 buts et 5 passes décisives en 25 matches), il cherchait à fuir l'Ukraine cet été. Situation sécuritaire oblige. Comme l'an passé, le milieu offensif marocain de 24 ans a étalé ses rêves de Premier League (Arsenal, Manchester City, Liverpool) mais seul le promu, le club des Queens Park Rangers a frappé à la porte, avec une offre inférieure aux attentes des dirigeants ukrainiens.
Si l'AS Saint-Etienne serait venue aux renseignements pour proposer un retour en L1 à l'ancien Montpelliérain, la piste la plus chaude a mené Belhanda vers la Turquie et Besiktas. Mais le club turc n'a mis que 9 millions d'euros sur la table. Sans compter que Belhanda a refreiné ses envies de départ en fin de mercato.
"Pour moi, les choses sont claires : je suis un joueur du Dynamo Kiev et je le resterai tant qu'il n'y aura pas d'offre intéressante. Je n'ai jamais caché ma volonté de jouer dans un club de la Premier League", expliquait-il dans les colonnes du Matin début août. Dans l'attente d'un appel d'un club du Big Four, Belhanda est donc toujours en Ukraine.
 
 

MAP
Lundi 8 Septembre 2014

Lu 2620 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs