Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adieu Driss Ouchagour …




Adieu Driss Ouchagour …
Il avait la sensibilité à fleur de peau et le journalisme dans le sang. Homme de cœur et de principes, il avait dédié sa vie à la lutte contre toutes les formes de prévarication, de concussion et de corruption qui gangrènent tous les démembrements de l’Administration territoriale. Particulièrement dans les provinces de Tafraout, Taroudant, Tiznit et de toutes ces belles régions du Sud que les images d’Epinal présentent comme un paradis où le désert se love dans la quiétude de sites enchanteurs et d’une qualité de vie que seuls les touristes savent apprécier.
Tel Don Quichotte, il avait fait vœu de décrire la triste réalité de ces lieux dans toute sa complexité. Jusqu’au dernier souffle, jusqu’à l’ultime soupir, il avait cru dans les principes qui fondent le travail de ces soutiers de l’histoire que nous sommes, ou du moins que certains journalistes le deviennent par leur militantisme constant et inlassable. Driss Ouchagour en faisait partie. Quelques heures avant d’être à l’article de sa mort, il rédigeait encore ceux qui devaient paraître dans notre édition de demain. Nous vous les soumettons à titre posthume et en guise d’hommage à cet homme qui nous a quittés subrepticement aujourd'hui sans qu’aucun signe annonciateur de son rappel à Dieu ne parvienne à sa famille ou  à ses proches. Malade, il ne l’était point et, c’est dans les bras de Morphée, qu’il fut happé par la mort. Brusque, aveugle et impitoyable, elle l’a fauché dans la force de l’âge, laissant derrière lui une famille éplorée et des confrères qui garderont son souvenir à jamais.


Condoléances

Nous avons appris avec affliction  le décès de notre collaborateur  Driss Ouchagour survenu mercredi soir.  
En cette douloureuse circonstance, la direction, la rédaction et le personnel technique et administratif de Libération présentent leurs condoléances  les plus attristées à son épouse Nadia Bouhanou, à son fils Walid, à ses frères Ahmed, Hassan, Hafid, M’hamed, Abdellah et Mohamed, à ses sœurs Hajja Khadija et Hajja Fatima, ainsi qu’à l’ensemble des membres de la famille éplorée.
Puisse Dieu avoir le défunt en sa Sainte Miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Ahmed Saaidi
Vendredi 23 Mars 2012

Lu 4510 fois


1.Posté par Youssef Ouchagour le 22/03/2012 14:36
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons .

Vos invocations mes frères et mes soeurs pour Driss Ouchagour.

Q'ALLAH lui accorde le paradis

Q'ALLAH lui pardonne ses péchés

Q'ALLAH le préserve du châtiment de la tombe

Amine amine amine

2.Posté par ali el mouden le 22/03/2012 16:54
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons. LAH IRHMO

3.Posté par abdelali khallad le 22/03/2012 17:16
انا لله وانا اليه راجعون
رحم الله الاخ ادريس واسكنه فسيح جناته

4.Posté par Abdeslam Adarrab le 23/03/2012 10:53
Tout est dit. Les mots n'y pourront rien.
Néanmoins croyez en notre affectueux soutien dans cette terrible épreuve.
Nous n'oublierons Idriss Ouchagour qui nous a quitté et nous envoyons le témoignage de notre sincère affection.
Nous ne trouvons pas les mots pour dire notre douleur quand nous avons appris le décès de Driss Ouchagour. Elle était notre frere, cousin, amie, notre confidente et il ne sera pas possible de combler le vide qu’elle nous laisse ni d’apaiser la souffrance que nous ressentons.
Nous n’oublierons jamais sa joie de vivre, son entrain et les longues heures passées à ses côtés à Tafraout.
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons.
Abdeslam Adarrab
Douar Dou talzourt
Tafraout

Nous pensons très fort et nous t’adressons nos condoléances les plus sincères.

5.Posté par farid mohamed zalhoud le 23/03/2012 11:30
Thrène Crépusculaire

Dédié à l'âme de Feu Idriss Ouchagour

Bas coeur d'affliction
... Cède place singulière amertume au commun chagrin
La grande faucheuse finit toujours par nous surprendre
On a lu ma tristesse
L'index sur le nez dénonce la maniérée friction
La main maladroite trébuche entre la hanche et le rein
Les yeux embués accusent la perle qui finit par pendre
L'amitié blessée
L'âme délaissée
Chaussé de sandales
Ayant fait mes ablutions
Driss ,j'ai prié pour le repos de ton âme
J'ai accompagné ton corps à sa dernière demeure
Dis-moi(je sais que tu ne me le diras hélas pas) à qui de prendre
La relève
Un élève
Qui osera défoncer l'abitraire et dénoncer les scandales?
Qui désormais brûleras les méninges pour un brin de solution?
Qui rédigera pour "Libération" des articles sur l'aberration;quel quidam?
Driss,je t'ai pleuré à chaudes larmes empan sous terre grise mine morne humeur
Driss,l'ami,le frère,Tonton de Siman et Yuba,fils du peuple vaillant
Fils de Tasrirte,mordu de justice,féru d'équité défunt clairvoyant
Je t'offre d'inouïs mots
Nés d'affres des maux

Farid Mohamed Zalhoud
Aday Tafraout
Le 22 mars 2012Afficher la suite

6.Posté par karine et Fredéric Bonhomme le 23/03/2012 13:45
Ce fut pour nous une nouvelle terrible.
Nous avons rencontré Idriss à 2 reprises lors de voyages dans le sud Marocain.
C'etait une personne charmante et pleine de bonté.
Il restera dans nos souvenirs.
Nous presentons nos condolèances à toute sa famille.

karine et Fréderic
Villenave d'ornon
France

7.Posté par JEAN PIERRE ET MARIE CHANTAL PONCHET NEVEU ESSAOUIRA MAROC le 23/03/2012 15:22
NOUS N OUBLIERONS PAS DRISS SI ACCUEILLANT SI GENTIL SI GENEREUX

NOUS SOMMES DE TOUT COEUR AVEC TOUTE SA FAMILLE

LES OBJETS ACHETES DANS SON MAGASIN NOUS RAPPELERONS TOUJOURS DRISS




8.Posté par Nokraoui le 23/03/2012 18:04
Entretien avec le défunt "Idriss Ouchagour" Journaliste de toutes épreuves, ici à Tafraout il est le seul a chanter la mélodie du pays


Idriss Ouchagour, le journaliste de toutes épreuves, il s’intéresse au monde qui l’entoure. Fils du pays installé au centre de Tafraout depuis plusieurs années, il s’est toujours penché, entre autres, sur les problématiques du développement, du patrimoine ,de l’environnement, sur les conditions des populations locales … Il passe au peigne fin toutes l’actualité de la région.
Jouissant de l’une des rares expertise du territoire, son activisme et son dynamisme lui ont même valu d’être agressé à Tafraout en 2008....

Asso News : Parler nous un peu de vous, vous qui êtes toujours derrière les lignes .Quels étaient les débuts ? De votre formation, votre expérience journalistique … nos lecteurs associatifs, vos lecteurs ont hâte de faire votre connaissance.

Idriss Ouchagour: Idriss Ouchagour est natif de la région de Tassrirt. Fils du feu Hadj Boubaker Ouchagour ,ex-militant au parti de l’Istiqlal aux côtés de son inséparable compagnon de combat feu Hadj Ahmed Ouguedourt. J’ai fait mes études primaires à l’école Mohamed V de Tafraout ; quant aux études secondaires , c’est au collège Al Atlas de la même ville .La passion de l’écriture me hantait depuis mon jeune âge. C’est ma raison de vivre !!!. J’ai commencé à écrire à Libé ,dès que j‘ai quitté le collège .Je dois beaucoup, dans ma carrière journalistique ,à l’école Itihadie de journalisme ,c'est-à-dire ,ses « temples » : Al Itihad Al Ichtiraqi et Libération .Beaucoup d’autres journalistes qui se sont lancés aujourd’hui dans des entreprises de presse privées ,telles Al Ahdat Al Maghribia,Al Ayyam,Al wtan Al An …. y ont roulé leurs bosses avant de voler de leurs propres ailes. J’ai côtoyé de prestigieuses plumes qui m’ont appris le professionnalisme de rigueur du métier de la presse. Comme Si Mohamed El Ghs(ex-ministre de la Jeunesse),Salah Sbyea, Bachir Znagui, Mohtar Ghilani, Farida Moha ,Mohamed Benarbia (actuel directeur de Libé)…etc. Je leur en sais gré à tous. Aujourd’hui ,mon attachement à Libé que je n’ai jamais quitté , en est une expression de reconnaissance .Mes sujets de prédilection ,sont la société et la culture. Mon amour pour ma région de Tafraout, m’a poussé à écrire beaucoup sur ce beau patelin reculé . Certains jugent ma plume incisive et parfois hardie. C’est parce que j’ai une telle affection pour ma région et ses habitants , surtout ceux parmi eux qui sont souvent victimes d’injustices du « Makhzen » .Ils me font pitié .Je les défends comme je peux .Cela me vaut de l’antipathie et des hostilités de la part d’aucuns mécontents .Je m’en fous !.C’est le prix à pays.

Asso News : Apres tous les changements opérés dans le milieu et vu la dynamique de plusieurs intervenants : élus, étatiques et autres. Quels sont les résultats ? Est ce du concret ? Voulez-vous nous brosser un tableau de l'état actuel du développement dans la région ?

Idriss Ouchagour: Tafraout est sur les rails du développement .Et ce ,grâce à son énorme réseau associatif qui trime en menant cet noble action sur un terrain plein d’aspérités ,ce qui ne facilite pas la tâche . Il a pu constituer un lobby fort pour défendre les intérêts de la région auprès des autorités et décideurs. L’état de l’infrastructure routière de la région plombe en quelque sorte son essor .Le développement du tourisme, après le lancement du PAT de Tafraout est un grand espoir. Item pour l’iP2i ,l’initiative provinciale d’incitation à l’investissement .Et là ,il faut reconnaitre que ces deux actions sont à mettre à l’actif de l’infatigable Si Abdellah Ghazi ,auquel je rends ici un grand hommage pour tout ce qu’il accompli en terme de grands efforts pour promouvoir la région . Toutefois ,de tout temps, Tafraout connait un curieux phénomène qui laisse perplexe .A chaque fois, il faut attendre qu’un fils de la région accède à un poste ministériel pour que les choses bougent par son seul biais . Tous nos élus, tournent casaque pour entrer dans ses bonnes grâces. C’est honteux !. Nos institutions élues s’apparentent à un champs de tournesols !!!.Il est temps que nos élus assument pleinement leurs responsabilités . Ils sont capables d’y arriver de par leurs compétences et poids que leur confèrent leurs attributions.

Asso News : Ces derniers temps nous avons assisté à la naissance de plusieurs associations et réseaux traduisant une volonté juvénile d’aller de l’avant pour traduire les aspirations et les attentes, oh combien nombreuses et insistantes. D’après vous quelles sont les perspectives de réussite de ces structures ? Ne penser vous pas que c’est une vague passagère comme bien d’autres auxquelles nous nous sommes habituées ?

Idriss Ouchagour : D’abord, il faut saluer cette dynamique et ses salutaires corollaires qui se déclineront en termes de changements de mentalités , d’accès à la connaissance des droits et devoirs, de « coups de jeune » qui seront donnés à nos entités associatives , à l’émergence d’une nouvelle élite de gouvernance …etc. c’est dire les grandes ambitions qui animent nos jeunes et leur volonté de s’imposer comme des interlocuteurs qui ont voix au chapitre. Pour ce qui est des perspectives de réussite , je peux être confiant .Le printemps arabe et le mouvement du 20 Février qui en est résulté ont réussi un grand coup contre les dictatures .Je pense que leur effet est durable.

Asso News : En tant que « petit journaliste » notre bulletin associatif Asso News vient enrichir le paysage médiatique local .Quel est votre évaluation de cette expérience ?

Idriss Ouchagour : C’est une action courageuse en la matière .Je vous souhaite de tout mon cœur succès.

Propos recueillis par M Nokraoui
Le 29 Juin 2011

9.Posté par BAKANZIE MOHAMED le 23/03/2012 21:02
RAHIMA ALLOH IDRISS
HOMME DE PRINCIPES
ELEVE ET AMI
N'OUBLIONS PAS WALID

10.Posté par abdellah Ouchagour le 25/03/2012 21:06
je ne trouve pas les mots.

11.Posté par abdellah Ouchagour le 25/03/2012 21:07
merci je suis son frere cadet.
Alhamdoulillah.

abdellah Ouchagour

12.Posté par الداودي عبد الكريم le 25/03/2012 22:49
انا لله وانا اليه راجعون رحم الله سي ادريس واسكته فسيح جناته .ورزق اهله الصبر والسلوان

13.Posté par Zakaria Ouchagour le 26/03/2012 13:50
La vie est tellement injuste...

Driss restera toujours dans nos coeurs et dans nos pensées.

Merci à tous pour vos témoignages et vos mots

14.Posté par ait bouderka khadija le 26/03/2012 14:45
انا لله و انا اليه راجعون، رحمك الله يا ادريس اتذكر لقاءنا الأخير بتفراوت وكالعادة الإبتسامة لم تفارق محياك. رفقة زوجي لن ننسى ترحابك

. الجميل لنا والتذكار الذي اعطيتنا. رحمك الله وتعازينا الحارة لكافة عائلة اشكور.

خديجة ايت بودرق
باريس

15.Posté par abdellah ouchagour le 26/03/2012 20:29
Mes sincères et profonds remerciements de même que de la part de toute la famille OUCHAGOUR du Maroc, de France, d'Angleterre, et des Etats-Unis pour votre support et condoléances cités sur cette page à : Mme Ait Bouderka Khadija, Mr Zakaria Ouchagour, Mr Daoudi Abdelkrim, Mr. Bakanzi Mohamed, Mr. Nokraoui, Mr. Jean Pierre et Mme. Marie Chantal Ponchet Neveu, Mme Karine et Mr. Fréderic Bonhomme, Mr. Farid Mohamed Zalhoud, Mr. Abdeslam Aderrab, Mr. Abdelali Khallad, Mr.Ali El Mouden et Mr. Youssef Ouchagour.
Nous tenons à vous remercier tous, chacun par son nom, pour vos témoignages et écrits envers la personne de notre défunt frère Driss Ouchagour. Sa mission dans ce bas monde était accomplie et il a été rappelé auprès du Tout Puissant A la fleur de l'âge, certes, mais n'oublions pas que c'est la volonté d'Allah qui a et aura toujours le dernier mot.
Nous sommes à Allah et à lui Nous retournons. Qu'ALLAH l'aie en sa sainte miséricorde et lui accorde le paradis inch ALLAH. Amen!

Encore Merci et que Dieu vous bénissent tous.

Abdellah Abd Ouchagour et toute la famille Ouchagour

16.Posté par Essalhi nordine le 26/03/2012 20:37 (depuis mobile)
J'ai rencontré Driss une heure cette année devant son bazard sa cousine khadija qui est mon épouse m'a présenté à lui et le contact est tout de suite passé c'était un homme d'une grande générosité je présente mes condoléance à toute la famille

17.Posté par PETITES JOURNALISTES le 27/03/2012 00:03
idriss rahimaho allah nous a bq encouragées et a écrit bq sur notre projet du PETIT JOURNALISTE à Libération
il restera tjrs dans notre mémoire
inna lillah wa inna ilyhi raji3oune

18.Posté par .khalid ahras..maison traditionnelle le 27/03/2012 00:24
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons.... ak irhm rabbi a driss. tu restera toujours dans nos coeurs....... :-(

19.Posté par Ahmed Ouchagour le 27/03/2012 13:32
Bonjour à tous

Tous les membres de la famille Ouchagour se joignent à moi aujourd’hui pour présenter nos sincères et profonds remerciements à tous ceux qui nous ont présenté leurs condoléances, ainsi qu’à tous ceux qui ont posté toutes ces belles pensées à la mémoire de notre cher et regretté Idriss Ouchagour. Nous sommes très sensibles au réconfort et soutien que vous nous avez apporté par votre sympathie, votre chaleur, et votre affection, nous en avions grand besoin… Il est parti bien trop tôt… mais la vie est ainsi faite, nous l’aimions, l’adorions mais le bon Dieu l’aimait bien plus que nous.
Idriss sera à jamais dans nos cœurs et nos mémoires.
Allah est grand, ne l’oublions jamais.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.
Prions pour que Dieu lui accorde le paradis et le préserve du châtiment de la tombe.

Ahmed Ouchagour
Frère ainé d’Idriss

20.Posté par fatytaf le 28/03/2012 08:43
Nous connaissions le défunt à travers ses articles journalistiques et à travers les différents sujets sociaux abordés dont souffre la région de Tafraout. Maintenant une voix s 'est tue à jamais .! Que Dieu l'ait en sa sainte Miséricorde .

21.Posté par Nouzha Bencheikh Lazrek le 28/03/2012 08:50
Bonjour à tous,
sans essayer aucune consolation inutile en de pareils chagrin, je partage comme tous les membres de la famille d' IDRISS OUCHAGOUR la vive et légitime douleur. les paroles sont impuissantes à calmer un aussi profond chagrin. il nous reste encore l'ineffaçable souvenir de ses vertus et ses grandes qualités de toutes sortes.

Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

22.Posté par Rachid BENCHEIKH le 28/03/2012 16:26
Mes plus sinceres condoleances a Nadia, mon petit cousin Walid et le reste de notre grande famille, toutes nos pensees vous accompagnent, que Dieu vous donne la force et le courage pour surmonter ces heures difficiles.
Nous prions pour que l'ame de marhoum Driss repose en paix et que Dieu lui accorde une place dans son paradis inshallah.

Ina li-Allah, wa ina ilayhi raji oun

Rachid, Lisa & Aaron BENCHEIKH

23.Posté par Daoudi Hassan le 28/03/2012 22:08
C'est avec affliction que j'ai appris le décès d' Idriss.En cette douloureuse circonstance ,je présente mes condoléances à sa petite et grande famille ainsi qu'à ses proches.
Nous sommes à dieu et à lui nous retournons.
Que Dieu l'ait en sa sainte miséricorde.

24.Posté par Hassan Bencheikh (Neveu) le 29/03/2012 16:46
C’est avec grande tristesse que je vous écris ce jour. La douleur est grande bien sur, et l’image de Driss est profondément gravée dans notre mémoire.

Hassan Bencheikh

25.Posté par said lchgary le 02/04/2012 20:49
nous vivons une immense tristesse suite à la disparition soudaine de notre cher driss.que dieu ait son âme. son décès laissera certainement un grand vide.mais nous ne l'oublierons jamais.son image restera présente pour toujours dans nos têtes et dans nos coeurs.nous avions un grand estime pour lui.il était un type bien.
nous savons combien sera bouleversé sa famille par sa disparition et nous partageons leur peines en ce moment de deuil.
nous sommes à Dieu et Lui nous retournons.
allah irham driss

26.Posté par despujols m hélène le 04/04/2012 08:37
QUELLE DOULEUR ! a mon petit beau frère QUE DIEU TE GARDE PARMIS LES ANGES .de tout coeur avec toute la famille;

27.Posté par Moussa Ab-ounouh le 11/04/2012 23:30
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons .
Allah ire7moo

28.Posté par mustapha el mouaddine le 27/12/2013 23:07
انا لله وانا اليه راجعون رحم الله سي ادريس واسكته فسيح جناته

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs