Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adel Taarabt s’illustre à Gênes

La Juve s’échappe, le Milan se reprend, l’Inter freiné




Adel Taarabt s’illustre à Gênes
La Juventus s’est échappée un peu plus en tête de la Serie A, où elle compte désormais 9 points d’avance, en battant le Torino (1-0), quand l’AC Milan l’a emporté à Gênes (2-0) et que l’Inter a été freiné 1-1 par Cagliari, dimanche lors de la 25e journée du Championnat d’Italie.
La Juventus, grâce à sa petite victoire contre le Torino (1-0) dans le derby de Turin, trône toujours en tête de Serie A avec désormais 9 points d’avance sur l’AS Rome (1-0 à Bologne).
Les hommes d’Antonio Conte ont assuré sans esbrouffe leur victoire, obtenue dès la première mi-temps par un but de Carlos Tevez (30e), qui rejoint par la même occasion Giuseppe Rossi (Fiorentina) en tête du classement des buteurs de la Série A avec 14 réalisations.  En deuxième période, le trio Cerci-Immobile-El Keddouri a bien tenté de surprendre la défense de la Juve, mais les partenaires de Buffon, bien en place, n’ont pas cédé.  A Gênes, dans un match très heurté (9 avertissements, Maxi Lopez exclu), l’AC Milan, battu 1-0 devant son public en 8e de finale aller de C1 par l’Atletico Madrid, a pris très tôt les choses en main en ouvrant la marque dès la 12e minute par Adel Taarabt de la tête. La partie s’envenimait et l’arbitre devait distribuer à tout-va les cartons jaunes.
Adil Rami doublait la marque pour les Milanais, toujours de la tête, juste avant l’heure de jeu (58e). Les esprits chauffaient de plus en plus et Maxi Lopez, d’abord averti, a vu rouge dans la foulée pour protestation. Deux autres avertissements ont ensuite été distribués sans qu’aucun autre but n’ait été marqué. En revanche, des objets divers tombaient des tribunes en direction des joueurs milanais. 
Clarence Seedorf, qui a remplacé Massimiliano Allegri début janvier, commence à trouver ses marques et l’AC Milan n’a plus perdu qu’un match en Serie A depuis.
Si l’AC Milan rit même s’il n’est que 9e à neuf points de la 4e place, synonyme de C1, l’Inter fait plutôt grise mine. Après deux victoires consécutives, les Intéristes ont été freinés par une vaillante équipe de Cagliari qui avait, de surcroît, ouvert la marque par Mauricio Ricardo Pinilla sur penalty (40e). Et c’est Rolando qui a sauvé l’honneur et empêché le grand club milanais de tomber dans le ridicule: être devancé au classement par le promu Hellas Vérone, 6e avec seulement un point de moins.
A Livourne, les Vénitiens ont fait preuve d’un grand esprit de corps et d’efficacité. Après avoir totalement écrasé la première période (avec trois buts), ils ont su préserver leur avance en dépit de deux buts en deux minutes signés Paulinho (72e) et Greco (73e).
L’autre équipe de la ville, le Chievo, a quitté la zone de relégation après sa victoire 2-0 devant Catane.
Naples, 3e, devait clôturer la journée lundi soir en recevant le Genoa, 11e, juste après le déplacement de la Fiorentina (4e) à Parme.
 
Les misères de Balotelli
 
Mario Balotelli, la star italienne de l’AC Milan, aurait frappé un photographe qui insistait pour le prendre en photo avec sa compagne dans une boîte de nuit, selon l’agence de presse italienne Ansa, qui précise que la police a été appellée sur les lieux de l’altercation. Le fantasque joueur italien a “catégoriquement démenti” à l’agence de presse toute implication dans cet incident. “Je me suis tenu à l’écart”, a-t-il argué. 
Selon Ansa, citant des témoins de l’altercation, Balotelli a frappé un photographe après lui avoir refusé deux fois l’autorisation de le photographier dans une boîte de nuit sur la Côte Ligure (nord-ouest), où il se trouvait en compagnie de sa fiancée, Fanny Neguesha, et quelques amis. 
Balotelli, qui n’a pas participé samedi au match de l’AC Milan à la Sampdoria Gênes en Championnat d’Italie à cause d’une blessure, s’est rendu sur la côte Ligure pour assister à un match dans lequel jouait son frère, Enoch Barwuah.
Le photographe, toujours selon Ansa, aurait prévenu la police qui se serait rendue sur les lieux pour identifier l’auteur de l’agression.


AFP
Mardi 25 Février 2014

Lu 381 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs