Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Adel Taarabt à La Gazzetta dello Sport : “La France a un problème de racisme”




Adel Taarabt à La Gazzetta dello Sport : “La France a un problème de racisme”
Le milieu de terrain offensif franco-marocain des Queens Park Rangers, Adel Taarabt, a expliqué préférer jouer pour le pays de son père que pour la France qui a, selon lui, un «problème de racisme», dans une interview publiée mercredi en Italie.
«Mon père, Marocain, insistait pour (que je choisisse) les Bleus mais à la maison, on mange et on parle arabe. Je me sens Français mais l’hymne du Maroc me fait vibrer davantage que la Marseillaise», a expliqué Taarabt, 23 ans dans un entretien avec la Gazzetta dello Sport.
Pour Taarabt, qui n’a pas été retenu pour la CAN-2013 par le sélectionneur du Maroc Rachid Taoussi, «la France a un problème de racisme. S’il y a du bazar en équipe nationale, c’est toujours de la faute des Blacks, des Nasri, Ben Arfa ou Benzema, jamais des types comme Ménez, qui n’est même pas un nom français (sic)».
«Ils feraient mieux de ne convoquer que des Blancs. Ils ont massacré Nasri en Coupe d’Europe mais personne ne sait que quand il a remporté la Premier League contre nous (QPR, ndlr), le dernier jour, il pleurait car sa mère est à l’hôpital, malade du cancer depuis trois ans», a ajouté Taarabt.
Le joueur a aussi évoqué son admiration pour Zinedine Zidane, qui a grandi comme lui à Marseille. «C’est mon Maradona à moi. Je l’imitais sur les terrains de mon quartier, qui était moins malfamé que le sien, même s’il y avait là-bas aussi des trafics, des bagarres, des trucs qui te font grandir plus vite», a-t-il déclaré.
«C’est de cette période-là que j’ai gardé l’envie d’être le meilleur mais aussi les feintes, le dribble et les petits ponts, ce sont des choses que tu n’apprends que dans la rue», a-t-il expliqué.
Le joueur a aussi déclaré qu’il ne se voyait pas évoluer pour le Paris SG. «Tant que Leonardo, qui m’a préféré Pastore et a dit du mal de moi, sera là, je n’y irai jamais. Même si je parle souvent au téléphone avec le président Nasser Al Khelaifi», a-t-il dit.
Dans l’entretien, il a indiqué qu’il «ne renoncerait aux (clubs) britanniques que pour le Milan». «Mon agent parle avec Galliani (administrateur de l’AC Milan) mais tout dépend de Robinho et encore de Pastore», qui a fait part mi-décembre de son envie de jouer à l’AC Milan dans l’avenir, a noté Taarabt, qui a ajouté que «réussir sous le maillot rouge et noir (lui) ouvrirait les portes de grandes équipes comme le Real Madrid ou Barcelone».

AFP
Vendredi 28 Décembre 2012

Lu 580 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs