Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Action antiterroriste conjointe maroco-espagnole

Arrestation de 10 djihadistes présumés




Une nouvelle opération conjointe entre le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et les services de sécurité espagnols a permis dimanche dernier de démanteler une cellule terroriste spécialisée dans l’embrigadement, l’endoctrinement et l’envoi des djihadistes pour combattre dans les rangs du groupe terroriste dénommé Daech ou «Etat islamique » opérant en Syrie et en Irak.
Au total, 10 personnes ont été appréhendées lors de cette opération menée au Maroc (à Casablanca) et en Espagne (à Badalona dans la banlieue de Barcelone, Tolède et Xeraco à Valence).
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur marocain, six personnes ont été arrêtées dans la capitale économique. Parmi les mis en cause figure, selon la même source, un ancien détenu dans une affaire de terrorisme survenue en Italie.
Le communiqué a, par ailleurs, souligné que « le démantèlement de ce réseau terroriste a été mené dans le cadre d'une coopération sécuritaire efficace entre le Maroc et l'Espagne dans une  conjoncture marquée par la recrudescence des menaces de l'EI ». Et d’ajouter que « les mis en cause seront déférés devant la justice aussitôt terminée l'enquête qui se poursuit sous la supervision du Parquet général compétent ».
Le ministère de l’Intérieur espagnol a, pour sa part, affirmé que les services de sécurité ont arrêté quatre membres d’une cellule spécialisée dans « le recrutement, l’endoctrinement et l’envoi de combattants étrangers dans la région syro-irakienne». Le communiqué n’a cependant pas spécifié la nationalité des djihadistes appréhendés, mais selon les services secrets marocains, un Portugais converti à l’islam figure parmi les personnes arrêtées en Espagne.
Deux femmes ont été également arrêtées en Espagne lors de cette opération. L’une d’entre elles est une jeune fille âgée entre 17 et 19 ans et appréhendée à Xeraco, une agglomération située à 60 km de Valence. Le maire de cette localité valencienne a affirmé, selon la presse espagnole, que plus de 40 unités de la police nationale espagnole disposant d’un appui aérien, ont pris part à cette opération qui a commencé vers 5 heures et demie dimanche et s’est terminée vers 9 heures.
Le ministère de l’Intérieur espagnol a également souligné que l’opération demeure ouverte et qu’elle figure «parmi les opérations policières multiples conjointement menées par l’Espagne et le Maroc contre le djihadisme au cours des deux dernières années ».
Il convient de rappeler qu’en 2014, 36 personnes ont été arrêtées en Espagne dans le cadre de la lutte contre le djihadisme, en sus de 13 autres détenues à l’étranger dans le cadre d’opérations policières conjointes. Le nombre de mis en cause appréhendés durant le premier trimestre de l’année 2015 a dépassé celui de l’année 2014. Ainsi de janvier à mars de cette année, 38 jihadistes ont été appréhendés en Espagne, soit deux de plus par rapport à l’année dernière.

Mourad Tabet
Lundi 5 Octobre 2015

Lu 2974 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs