Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Achèvement de la campagne généralisée d’identification des bovins




L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a annoncé, mercredi, l'achèvement de la campagne généralisée de l'identification des bovins.
Cette campagne qui a permis l'identification de plus de 2,8 millions de têtes bovines a pris fin en décembre 2015 et s'inscrit dans le cadre de la stratégie visant l'amélioration de la sécurité sanitaire du cheptel national et la traçabilité des animaux et de leurs produits, indique l'ONSSA dans un communiqué parvenu à la MAP.
A cet effet, l'ONSSA a mis en place depuis février 2015 un Système national d'identification et de traçabilité animales (SNIT).
Au terme de cette campagne, l'ONSSA mettra en place un système de contrôle des mouvements des bovins, en collaboration avec les autorités locales et la Gendarmerie Royale, sur les axes routiers et au niveau des abattoirs et des souks. Ainsi, l'accès des bovins y sera conditionné par leur identification et la présentation de leurs cartes d'identification et d'accompagnement (CIAB).
A cet effet, l'ONSSA invite les organisations professionnelles et les Chambres d'agriculture à sensibiliser les éleveurs quant à la nécessité d'identifier tout bovin né sur l'exploitation ou acquis sans être identifié, et qui doit être constamment accompagné de sa CIAB.
Aussi, les éleveurs doivent, avant toute acquisition de bovins, s'assurer de leur identification selon le SNIT et de la présence de leurs CIAB. En effet, seuls les éleveurs disposant de bovins identifiés et munis de leurs CIAB peuvent accéder aux abattoirs et bénéficier des subventions et des aides de l'Etat.
Les éleveurs ayant des bovins non identifiés sont invités à contacter les organisations professionnelles, les vétérinaires sanitaires mandatés ou les services vétérinaires provinciaux de l'ONSSA pour faire identifier leurs animaux.

Samedi 23 Janvier 2016

Lu 1202 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs