Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accroître le niveau de transparence en matière d’aide au développement

“AidFlows”, une plateforme pour suivre les sources et les utilisations de financement de l'aide




La Banque mondiale (BM) et la Banque africaine de développement (BAD) ont décidé de renforcer la transparence des données relatives à l’aide au développement. Une démarche qui apporte davantage de clarté à l’une des politiques majeures de ces institutions internationales financières en faveur des pays en développement.
C’est dans ce cadre que la BAD a rejoint récemment la BM sur la plateforme en ligne AidFlows (www.aidflows.org) en publiant des données permettant de visualiser l’envergure de son aide au développement.
La publication de ces données permet d’obtenir des informations sur les fonds que la BAD a engagés et versés à ses bénéficiaires, a indiqué l’institution africaine.
Pour Frannie Léautier, vice-présidente principale de la BAD, une telle transparence permet à la BAD d’être responsable et de démontrer son engagement auprès de ses partenaires et des parties prenantes.
En effet, « grâce à une plus grande transparence, les parties prenantes sont en mesure de suivre les résultats des opérations de la BAD. Une telle approche permettra donc de s’assurer que les fonds profitent bien aux bénéficiaires auxquels ils étaient destinés », a-t-elle précisé.
Pour sa part, la Banque mondiale se réjouit des efforts de la BAD pour accroître le niveau de transparence et d’ouverture des données relatives à l’aide au développement.
Axel van Trotsenburg, vice-président pour le financement du développement de la Banque mondiale, ne cache pas sa satisfaction : « Nous sommes ravis qu’ils nous aient rejoints sur AidFlows », affirme-t-il. Pour ce responsable, il ne fait aucun doute que « l’ajout de la BAD à ses contributeurs aidera AidFlows à fournir des renseignements plus détaillés permettant de déterminer où les fonds de l’aide au développement sont dépensés ainsi que d’orienter et de soutenir les décisions politiques».
Lancée en 2010, la plateforme AidFlows contient des données détaillées et faciles à lire sur l’aide au développement provenant d’un ensemble de banques multilatérales de développement et de l’OCDE. Elle « permet au public d’accéder aux données concernant l’ensemble des flux de fonds consacrés au développement et versés aux bénéficiaires par divers partenaires de développement », peut-on lire sur le site de la Banque mondiale. L’objectif étant donc de permettre une transparence accrue des fonds consacrés à l’aide au développement.
En plus de visualiser combien l'aide au développement est fournie et reçue dans le monde entier, les utilisateurs peuvent aussi sélectionner les pays donateurs et les pays bénéficiaires afin de suivre les sources et les utilisations de financement de l'aide, selon le site consacré à la plateforme.
A noter que bien de pays sont inscrits à la fois comme donateurs et bénéficiaires. « Pour tous les pays, deux sources de données différentes aides sont disponibles: les données de l'OCDE montrant l’aide mondiale au développement, et les données de la Banque mondiale sur le financement au développement », précise-t-on.
Par ailleurs, les internautes peuvent apprécier les données sur les indicateurs de développement par pays.

Alain Bouithy
Mercredi 30 Novembre 2016

Lu 591 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs