Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord inter-libyen historique à Skhirat

La communauté internationale se félicite de la contribution du Maroc au dialogue libyen




La crise libyenne a franchi un tournant décisif avec la signature, ce jeudi à Skhirat, d'un accord politique global par les parties libyennes en vue de faire sortir ce pays maghrébin frère de la spirale de la violence et mettre fin au conflit qui dure depuis près de quatre ans.
 Cet accord historique dans l'histoire du pays, qui laisse entrevoir une lueur d'espoir pour le peuple libyen et ceux de la région, reflète la forte volonté et la ferme détermination des Libyens, toutes sensibilités confondues, qui ont su surmonter tous les obstacles, tout en mettant en relief le rôle des facilitateurs du dialogue, notamment les Nations unies (ONU) mais aussi des pays influents au niveau régional et international.
 Ainsi, le Royaume du Maroc a joué un rôle central dans la conclusion de cet accord, en abritant sur plus d'un an à Skhirat les rounds des pourparlers, un épisode décisif dans le processus de ce dialogue, marquant l'empreinte de la grande performance diplomatique marocaine qui est parvenue, dans un contexte particulièrement compliqué et sensible, à offrir les conditions idoines pour les négociations, confortant les efforts de l'ONU.
 Le succès du Maroc, bien voulu par les Libyens comme terrain de rencontre, pour acheminer le dialogue vers une solution permanente, reflète la crédibilité et la confiance dont jouit le Royaume qui s'est fixé pour principal objectif sur ce dossier l'intérêt supérieur de ce pays frère, la préservation de son intégrité et de sa souveraineté territoriales et le soutien de sa transition de manière à répondre aux aspirations du peuple libyen pour la paix et le développement.
 S'exprimant lors de la cérémonie de signature de l'Accord politique libyen, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, a réaffirmé l'engagement du Maroc à soutenir la stabilité, l'intégrité territoriale, la souveraineté nationale de la Libye et la dignité de son peuple, soulignant que ''le Royaume du Maroc, qui a accompagné les frères libyens depuis le début de ce processus, s'engage, conformément aux instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à ne ménager aucun effort pour apporter un soutien politique, technique et pragmatique selon les besoins exprimés par les frères libyens".
Le représentant spécial pour la Libye, Bernardino Leon, avait tenu lors du paraphe de l'accord politique en juillet dernier à Skhirat, à remercier "le Royaume du Maroc, et plus particulièrement SM le Roi Mohammed VI, pour son important soutien à un processus qui est d'une grande importance pour nous tous".
 "On est tous d'accord, la communauté internationale et les participants au dialogue, sur le rôle principal du Royaume du Maroc, comme pays hôte, dans le succès de ces négociations", avait-il dit.
Pour sa part, la chef de la diplomatie européenne a déclaré  à Bruxelles que «la signature de cet accord ouvre la voie à une solution pacifique à la crise qui a divisé, appauvri, et infligé tant de souffrances au peuple libyen, et qui pose une menace croissante non seulement pour la Libye elle-même mais aussi pour ses voisins, y compris l'UE''.  Elle a affirmé que l'UE est prête à offrir 'un soutien immédiat et substantiel'' aux autorités libyennes, précisant qu'une enveloppe de 100 millions d'euros est déjà disponible pour appuyer les prestations urgentes aux populations.
D’un autre côté, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a exprimé ses remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et au gouvernement du Maroc à  la suite de la signature de cet accord qu'il a qualifié d'''historique''.
« Je remercie Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le gouvernement du Maroc pour avoir accueilli la cérémonie de signature" de l'accord politique entre les parties libyennes visant à former un gouvernement d'union nationale, et faire sortir le pays de la crise, a déclaré M. Ban. 
La France a salué également la signature, jeudi à Skhirat, de l'accord politique libyen visant à faire sortir le pays de la crise qui dure depuis plus de trois ans.
 "Je salue la signature aujourd'hui au Maroc de l'accord politique libyen, grâce aux efforts diplomatiques menés depuis un an sous l'égide des Nations unies", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius dans un communiqué.
 Le chef de la diplomatie française a affirmé que la priorité doit maintenant aller à la mise en œuvre de cet accord et à la constitution d'un gouvernement d'unité nationale autour de M. Fayyez Al-Sarraj, "qui devra s'installer dans les meilleurs délais à Tripoli".
Les chefs des diplomaties italienne, turque, qatarie et tunisienne se sont félicités de la contribution du Royaume au dialogue libyen, qui a débouché sur la signature, jeudi à Skhirat, dans la banlieue de Rabat, d'un accord politique en vue de trouver une solution au conflit qui ronge la Libye depuis plus de 3 ans.
 Dans leurs allocutions lors de la cérémonie de signature de cet accord, ces ministres des Affaires étrangères ont indiqué que les efforts consentis par le Royaume ont favorisé la conclusion de cet accord, qualifié "d'historique" sur la voie du rétablissement de la paix et du développement de la Libye.
A cet égard, le ministre italien des affaires étrangères, Paolo Gentiloni, a souligné la contribution "extraordinaire" du Maroc au processus de négociation entre les différentes délégations ayant participé à ces discussions, tenues sous les auspices de la mission des Nations unies d'appui en Libye (MANUL).
 De son côté, son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, a remercié le Maroc pour avoir abrité ces pourparlers, notant que le soutien du Royaume "a créé les conditions adéquates ayant permis ce succès" avec la conclusion de cet accord politique.
 
 Le chef de la diplomatie tunisienne, Taieb Baccouche a, quant à lui, rendu hommage aux "autorités marocaines, et à leur tête SM le Roi Mohammed VI" pour les efforts consentis en vue de parvenir à ce "moment historique" en abritant les négociations libyennes et la cérémonie de signature de l'accord politique.

Samedi 19 Décembre 2015

Lu 901 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs