Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord entre l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc : Une nouvelle compagnie verra le jour




Dénouement heureux entre Royal Air Maroc et l’Etat sénégalais. Les pourparlers visant à mettre un terme aux difficultés les opposant dans le cadre de leur partenariat au sein d’Air Sénégal International ont abouti à un accord  qui se traduira par la création, sous l’impulsion de l’Etat et avec le concours actif de Royal Air Maroc (mais sans aucune participation capitalistique de sa part), d’une nouvelle compagnie aérienne dont le capital sera majoritairement détenu par le secteur privé sénégalais.
L’accord signé, selon la presse sénégalaise vendredi 29 mai 2009, entre le ministre d’Etat Karim Wade, pour l’Etat du Sénégal, et Driss Benhima Pdg de la RAM, consacre le retrait du partenaire stratégique. Si la RAM s’engage à apporter son appui à la création d’une nouvelle compagnie aérienne, elle ne participera pas en revanche au capital. Le Sénégal a décidé d’en prendre le contrôle, avec une assistance de la RAM au plan « des prestations techniques, commerciales et opérationnelles ».
La nouvelle compagnie aérienne devra démarrer ses activités dans les plus brefs délais  et bénéficiera de la part de la compagnie marocaine de toutes les prestations techniques, commerciales et opérationnelles  nécessaires pour lui permettre de démarrer son exploitation dans de bonnes conditions.
Un communiqué de la compagnie aérienne marocaine rappelle  que «les partenaires sénégalais et marocains rappellent que la Société Air Sénégal International a subi, au cours des dernières années, des pertes cumulées importantes et des difficultés n’ont pas permis la reconstitution des capitaux propres de la Société ni la finalisation de la reprise de la participation de RAM dans le capital d’ASI par l’Etat du Sénégal». Cette situation a conduit la société, d’après le même communiqué, d’une situation de cessation de paiement à une situation menant inéluctablement à l’ouverture d’une procédure de liquidation des biens de la compagnie.
Pour faire face à cette situation,  il a été décidé de prendre en charge les salaires et le passif social de l’ensemble du personnel d’ASI; de garantir la juste et prompte indemnisation des salariés  ainsi que le redéploiement du personnel d’ASI au sein des sociétés existantes opérant sur la plate–forme aéroportuaire de Dakar et/ou de la RAM et/ de la nouvelle compagnie aérienne qui sera créée au Sénégal.
Afin de permettre au Sénégal de préserver son pavillon aérien national et de reprendre sa place dans le secteur du transport aérien, l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc ont convenu d’œuvrer pour la création, sous l’impulsion de l’Etat et avec le concours actif de Royal Air Maroc de cette nouvelle compagnie aérienne dont le capital sera majoritairement détenu par le secteur privé sénégalais.
Le communiqué conclut que «l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc se réjouissent du climat de sérénité, de dialogue et de l’esprit de responsabilité qui ont prévalu tout au long de leurs discussions. Cet accord permettra de consolider leur coopération bilatérale, dans la tradition séculaire et fraternelle liant les deux pays».

M.N
Lundi 1 Juin 2009

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs