Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Acces water”, le nouveau projet d’Enactus-EMI

Invention d’un filtre à eau à faible coût




“Acces water”, le nouveau  projet d’Enactus-EMI
«Acces water». C’est ainsi qu’est baptisé le nouveau projet d’Enactus-EMI. Dans ce cadre, des élèves ingénieurs ont développé un filtre à eau destiné aux pays en voie de développement et qui pourrait être facilement fabriqué  par les artisans ou les femmes de la communauté à partir de matériaux locaux. Ce faisant, ils ont encore une fois brillé par leur professionnalisme et leur respect des quatre critères Enactus, à savoir le  social, l’économique, l’environnemental et le développement durable.
De quoi s’agit-il réellement? Vu que les techniques occidentales classiques de traitement de l’eau ne sont généralement pas adaptées aux pays en développement, du fait en particulier de leur coût et des infrastructures nécessaires,  l’objectif d’Access Water était donc de mettre au point un système de filtration simple et produit sur place. Selon les étudiants, le filtre piégerait jusqu’à 99% des agents pathogènes, ce qui le rendrait aussi efficace que des filtres commerciaux. Il pourrait être fabriqué par des potiers en utilisant des matériaux locaux. En fait, les matériaux utilisés comme l’argile, le procédé de fabrication comme le moulage, le séchage et la cuisson ont été pris en considération par l’équipe afin d’optimiser l’équilibre entre la simplicité et l’efficacité. Par ailleurs, le système est facilement adaptable.
La technique a été mise en application dans plusieurs régions au Maroc comme Bejaad où  des femmes ont été formées à la fabrication des filtres. On se retrouve ainsi en présence d’un produit peu coûteux, adapté à l’usage domestique. Il filtre efficacement les bactéries, les pathogènes associés, les polluants toxiques et les métaux. Il semblerait que le projet ait  été même dupliqué au Burkina-Faso, après une visite au village Farakoba, dans la région de Bobo Dioulasso. Et après plusieurs interactions avec la population, qui a rapidement adhéré au projet, l’équipe a  commencé à traviller avec deux bénéficiaires, qui maîtrisent les techniques de construction à base d’argile. Et après plusieurs séances de formation intensive, les bénéficiaires sont parvenus à concevoir des produits performants. Après seulement cinq ans d’activité, Enactus EMI a su se faire sa place dans le monde de l’entrepreneuriat social. Ses projets, tous aussi innovateurs les uns que les autres, et son esprit d’équipe sans pareil, ont su hisser l’équipe, parmi 1600 autres Enactus répandues dans plus de 38 pays dans le monde. Elle est en effet le champion national Enactus Maroc pour 2013  et demi-finaliste mondiale. Elle vient de décrocher le titre de champion national  pour 2014 et la voie est ainsi ouverte pour la compétition internationale d’Enactus à Pekin en Chine. 
 

N. Mounir
Samedi 12 Juillet 2014

Lu 2389 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs