Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accès à des services publics de qualité en milieux rural et défavorisé


La Banque mondiale soutient deux projets pour un montant de 248,95 millions de dollars



Accès à des services publics de qualité  en milieux rural et défavorisé
Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale (BM) a approuvé, vendredi, deux projets de soutien à la stratégie nationale de santé et de promotion des énergies propres et de l'efficacité énergétique au Maroc, pour un montant total de 248,95 millions de dollars.
Un communiqué de la BM indique que l'opération approuvée dans le secteur de la santé permettra d'élargir l'accès à des services publics de qualité en milieu rural et dans des régions défavorisées, rapporte la MAP.
"Ce projet de 100 millions de dollars contribuera à renforcer sur quatre ans les soins primaires dans neuf régions, afin de remédier aux inégalités de performance sanitaire et d'améliorer la gouvernance du système de santé grâce à la modernisation des systèmes d'information et à la responsabilisation accrue des acteurs", a précisé Enis Baris, chef au pôle Santé, nutrition et population de la BM en charge du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, cité dans le communiqué.
La BM fait observer, dans ce sens, que le Maroc a réalisé des avancées importantes sur le plan de la santé, avec un recul important des taux de mortalité maternelle et infantile de respectivement 66 et 64% en 20 ans, notant toutefois que "les inégalités d'accès aux services de santé couplées aux faibles dotations au secteur ( ) nécessitent d'améliorer la répartition et la qualité de ces services, en particulier dans les régions les plus démunies".
M. Baris a, en outre, indiqué qu'avec ce nouvel instrument de prêt, "un programme pour les résultats et le décaissement des fonds, est conditionné à des indicateurs de développement, depuis le nombre de femmes enceintes bénéficiant de soins prénataux au nombre de dispensaires ruraux participant au concours qualité du ministère de la Santé". S'agissant du deuxième projet de soutien relatif au secteur de l'énergie, cette opération viendra étayer les efforts du Royaume pour réduire sa dépendance aux combustibles fossiles importés, selon la même source.
Le communiqué relève que le projet "Energie propre et efficacité énergétique" sera cofinancé par deux prêts, l'un de la Banque mondiale (125 millions de dollars) et l'autre du Fonds pour les technologies propres (23,95 millions). 
Il s'agira d'aider l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) à bâtir la première de ses trois centrales photovoltaïques solaires de taille intermédiaire pour une production décentralisée. D'une capacité totale de 75 MW, ces centrales font partie de la stratégie du Maroc de parvenir à 14% de capacités solaires installées d'ici 2020.
"Ce projet financera l'installation de compteurs horaires, permettant ainsi à plus de 292.000 personnes de bénéficier de tarifs avantageux pendant les heures creuses", a expliqué Charles Cormier, chef au pôle Energie de la Banque mondiale en charge du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, également cité dans le communiqué. 

Lundi 27 Avril 2015

Lu 612 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs