Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdeslam Hanat rend le tablier : Course à la présidence du Raja




Son deuxième passage à la présidence du Raja de Casablanca, section football, n’a duré que le temps d’une saison et demie. Comme prévu, Abdeslam Hanat a jeté l’éponge, jeudi, faisant part de cette décision au comité directeur, tout en assurant celui-ci « de sa totale disponibilité à continuer à porter assistance à son futur successeur dans l’intérêt général du club et pour permettre le changement dans la continuité», lit-on sur le site du club.
En dépit du titre de champion du Maroc, Abdselam Hanat n’a pas dû couler des jours calmes dans la demeure rajaouie. Le rififi à la maison reste bien une exclusivité des clubs nationaux, particulièrement casablancais.
Sous les feux des critiques les plus acerbes depuis l’élimination prématurée du club de la Ligue des champions, Hanat a pu tenir bon jusqu’à remettre l’équipe sur les bons rails. Le président, fustigé pour sa politique de recrutement ayant soulagé la trésorerie de sommes d’argent considérables, a dû attendre la fin de la phase aller du championnat pour quitter un navire, il faut le reconnaître, à bon port. Le club a bouclé cette manche en deuxième position du classement avec un cumul de 27 points (7 victoires, 6 nuls et deux défaites) soit six longueurs de retard sur le FUS de Rabat qui mène le bal.
Ne voulant guère de «Printemps arabe», le Comité du Raja veut que la succession se passe dans de parfaites conditions, appelant dès l’annonce de la démission d’Abdeslam Hanat «pour des raisons de santé» à la tenue d’une assemblée générale extraordinaire qui aura lieu à une date entre le 10 et le 15 mars prochain. Pour le moment, la gestion des affaires courantes du club sera assurée par le comité en place.
A signaler que d’ici la tenue de cette AGE, le  comité du Raja informe les postulants à la présidence que «les candidatures peuvent être déposées -depuis hier- au secrétariat du club  conformément au règlement intérieur de celui-ci et aux règlements généraux de la FRMF». Alors que pour «assurer une bonne continuité et permettre une transition transparente, le Comité directeur du RCA organisera pour chaque candidat à la présidence, et ce avant la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire, une rencontre avec l’ensemble des adhérents», ajoute le communiqué.
Bref, la mission sera bien loin d’être une mince affaire pour le futur patron des Verts qui devra composer avec les différentes parties qui meublent le décor rajaoui.
Pour rappel, la démission d’Abdselam Hanat est la deuxième du genre cette saison après celle du président du KAC, Hakim Doumou. 

MOHAMED BOUARAB
Samedi 28 Janvier 2012

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs