Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abderrahim Kassou de l’Association Casamemoire : “On continue malheureusement à démolir”




Abderrahim Kassou de l’Association Casamemoire : “On continue malheureusement à démolir”
Evénement culturel de ce printemps. Les quatrièmes Journées du patrimoine de Casablanca
s’ouvrent demain avec pour mission, ouvrir des lieux
rarement accessibles aux Casablancais
et permettre à ces
derniers de (re)
découvrir le riche patrimoine de leur cité. Abderrahim Kassou de l’Association Casamemoire nous en parle.

Libé : Les Journées du patrimoine se déroulent cette année les 6, 7 et 8 avril. Quels en sont les principes ?

Abderrahim Kassou: Comme chaque année, ces journées se déroulent autour de cinq principes. Le premier principe, c’est d’ouvrir les bâtiments publics aux Casablancais afin qu’ils puissent s’y promener librement et s’approprier leur ville et leur patrimoine.
Le second consiste à faire appel à des bénévoles qu’on forme pour être des guides durant lesdites journées. Cette année, 200 jeunes et moins jeunes vont servir de guides aux visiteurs qui viendront (re)découvrir les différents bâtiments ouverts au public. Ces bénévoles sont aussi autant d’ambassadeurs pour cette cause dans ce sens qu’ils continueront à parler autour d’eux de l’importance du patrimoine, au-delà de ces journées.
Le troisième principe, c’est l’organisation de plusieurs activités culturelles et artistiques à cette même occasion. Il faut souligner que plusieurs organisations programment, diverses activités.
Quatrième principe, c’est la journée des écoles. Grâce à un partenariat avec notamment l’Académie de l’éducation nationale, environ 3000 élèves du public et du privé vont bénéficier du programme pédagogique mis en place.
Enfin, le dernier principe: chaque année, on essaie d’élargir cette manifestation à un nouveau quartier. Cette fois-ci, en plus de l’ancienne Médina, de la Place Mohammed V et du quartier des Habous, nous avons décidé d’ajouter au programme le quartier Hay Mohammadi que tout le monde connaît grâce notamment à Nas El Ghiwane et à travers certains événements qui s’y sont déroulés.

L’édition 2012 met effectivement à l’honneur le quartier Hay Mohammedi. Pourquoi ce choix?

C’est un quartier intéressant à bien des égards dans ce sens qu’il y a beaucoup de choses à y voir. Par contre, peu de gens s’y sont déjà rendus ou promenés. Il nous est donc apparu  important d’avoir des relais locaux forts qui permettront, grâce à diverses activités prévues dans ce cadre, de mieux connaître ce quartier et tout ce qui fait sa richesse.
On avance de manière progressive avec l’objectif de couvrir tous les quartiers de Casablanca. Par exemple, l’année prochaine on pourrait s’intéresser au quartier Hay Hassani dès lors qu’on aura des relais intéressants sur place. L’année d’après à Der Sultan, par exemple.

Cette mobilisation a-t-elle vraiment changé le rapport des Casablancais à leur cité?

Ces journées ne vont pas régler d’un coup de baguette magique les problèmes qui touchent au patrimoine de notre ville. Si on est convaincu d’être sur le bon chemin, on est cependant conscient qu’il reste encore de chemin à faire. Car, on continue malheureusement à démolir des bâtiments, on trouve encore des rues où il n’est pas agréable de se promener,…
Il y a certainement une évolution des mentalités, mais le plus important serait que ce changement se traduise sur le terrain. C’est bien de consacrer une journée aux écoles, mais si au final cela n’entre pas dans les programmes scolaires, on n’aura forcément pas atteint notre but.

Un dernier mot?

On a perdu trois grands défenseurs du patrimoine : Simon Levy, Ahmed Hariri et Henri Castermann. Ils se sont vraiment mobilisés pour la question du patrimoine de sorte qu’on a décidé que cette édition leur soit dédiée.
Je voudrais m’adresser aux Casablancais pour leur dire qu’au-delà du slogan ces journées sont l’événement de tous. Ce n’est pas une question d’experts.

Propos recueillis par Alain BOUITHY
Jeudi 5 Avril 2012

Lu 611 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs