Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelouahed Radi, lors d’une rencontre avec les secrétaires régionaux et provinciaux de l’USFP : “L’opposition ne doit pas se limiter à l’institution législative”




Abdelouahed Radi, lors d’une rencontre avec les secrétaires régionaux et provinciaux de l’USFP : “L’opposition ne doit pas se limiter à l’institution législative”
«Je crois que nos ennemis avaient tort de penser que notre parti allait perdre de manière lamentable les élections du 25 novembre dernier car malgré les difficultés subjectives et objectives, on a réussi à avoir 39 sièges alors que 15 ont été perdus à quelques voix près ». C’est ce qui ressort de l’intervention de Abdelouahed Radi, Premier secrétaire du parti, à l’occasion d’une rencontre avec les secrétaires régionaux et provinciaux de l’USFP, samedi dernier au siège du parti à Rabat.
Lors de cette rencontre, la première organisée après les échéances législatives du 25 novembre et après la décision du Conseil national de passer à l’opposition, M. Radi a affirmé que l’USFP adoptera une opposition objective et globale, tout en indiquant qu’il existe une différence de taille entre l’opposition menée dans le passé contre un régime politique autoritaire et celle qu’il compte pratiquer aujourd’hui. « Hier, notre principale revendication a été les réformes constitutionnelles et politiques, mais actuellement, l’opposition se trouvera face à un gouvernement composé de partis conservateurs et qui doit être confronté à des problèmes sur les plans social, économique, politique et culturel », a-t-il précisé.
Et d’ajouter que l’opposition ne doit pas se limiter à l’institution législative, mais se pratiquer dans toutes les régions du pays, non seulement via des communiqués et des positions politiques, mais en se basant sur des dossiers bien ficelés, prenant en considération les vraies préoccupations des citoyens et répondant aux  besoins et attentes de tout  le peuple, notamment l’élargissements des libertés, l’égalité, la dignité, la justice sociale et le respect de l’Etat de droit.
S’agissant des perspectives et des prochaines échéances, le Premier secrétaire du parti a souligné que la feuille de route de l’USFP est claire, appelant à procéder à une autocritique, éviter les erreurs du passé et préparer  ces échéances à l’avance. « Il faut préparer les dossiers des candidats dès aujourd’hui et ne pas attendre les dates des prochaines élections », a-t-il noté.
M. Radi a également appelé à lutter contre l’anarchie organisationnelle qui risque de se transformer en chaos politique, ce qui porterait atteinte au parti et nuirait à son image.

A.R
Mardi 20 Décembre 2011

Lu 763 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs