Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Abdelouahed Mountassir, l’architecte l’homme», un ouvrage de Mehdi Akhrif : Parcours d’un homme de l’art vu sous l’angle poétique




«Abdelouahed Mountassir, l’architecte l’homme», un ouvrage de Mehdi Akhrif : Parcours d’un homme de l’art vu sous l’angle poétique
Abdelouahed Mountassir n’est plus à présenter. Cet architecte hors-pair a remporté plusieurs concours qui lui ont valu respect et considération auprès de ses pairs, grâce à un savoir-faire et une expérience forgés au fil d’une carrière riche et pleine d’audace.
«Abdelouahed Mountassir, l’architecte l’homme» est l’intitulé du livre que vient justement de consacrer la maison d’édition Toubkal à ce grand urbaniste, élu, il y a 3 ans, architecte de l’année lors du Congrès de l’ordre des architectes à Marrakech.
Cet ouvrage de 176 pages n’a pas de précédent. Au sens que c’est une nouveauté en son genre au Maroc, précise la maison éditrice. Œuvre de l’écrivain et poète marocain Mehdi Akhrif, le livre retrace précisément le parcours de l’architecte et urbaniste à travers des souvenirs personnels, dialogues prolongés, documentations sur les réalisations, écrits théoriques et témoignages de personnalités du monde de la culture et de la création.
Un livre singulier dans lequel l’auteur, qui s’est laissé aller dans un style mêlant savamment différents genres, invite le lecteur à découvrir et apprécier «le cheminement de l’architecte  vers ce qu’il est devenu: le concepteur d’un ensemble de mégaprojets architecturaux et urbanistiques au Maroc», souligne la maison d’édition. A travers les divers chapitres constituant cet ouvrage, le poète et traducteur s’est expressément intéressé à une question capitale : «La centralité de l’homme,  et de son environnement socio écologique dans l’œuvre architecturale et urbanistique d’Abdelouahed Mountassir».
«Abdelouahed Mountassir, l’architecte l’homme» appartient sûrement à la catégorie des beaux livres. L’ouvrage regorge d’une panoplie de textes, dessins, esquisses laminaires de projets architecturaux ainsi que des photos des réalisations, qui dévoilent des paysages appartenant à la mémoire visuelle et esthétique  de Casablanca.
Alors qu’il vient d’achever ses études à l’école d’architecture de Lille, Abdelouahed Mountassir décide, en 1983, de rentrer au Maroc pour y jeter, avec des collègues, «les bases d’une nouvelle approche marocaine de l’art de bâtir». Nommé directeur du Centre de formation des cadres techniques du ministère de l'Intérieur où il dispense aussi des cours, il choisit, 3 ans après, de s'installer à son propre compte. Confiant et certain de ses capacités, il trace année après année son sillon dans le monde très fermé des grands architectes. Et remporte plusieurs concours d’architecture qui permettent lentement mais sûrement de faire sa notoriété sur la place.
Parmi ses réalisations, mises en exergue dans ce livre, on retient des projets tels que : Technopolis et la Bibliothèque nationale du Royaume (Rabat), quartier Annassim (Casablanca), la Marina de Casa, le siège du Parti de l’Istiqlal à Rabat et l’habitation personnelle de l’auteur à Dar Bouazza.

ALAIN BOUITHY
Lundi 21 Mars 2011

Lu 862 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs