Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelmoula Abdelmoumni, à l'occasion d'une journée d'étude organisée à Saïdia «Protéger les acquis des adhérents, un défi majeur pour la MGPAP»




Abdelmoula Abdelmoumni, à l'occasion d'une journée d'étude organisée à Saïdia «Protéger les acquis des adhérents, un défi majeur pour la MGPAP»
La protection des acquis des adhérents constitue actuellement un véritable défi à relever pour continuer à contribuer efficacement au développement humain durable et à l'économie sociale et solidaire, a affirmé le président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni, à l'occasion d'une journée d'étude organisée vendredi à Saïdia. Lors de cette rencontre, tenue en marge de la 63e assemblée générale ordinaire de la Mutuelle (28 au 20 septembre), M. Abdelmoumni a rappelé le plan stratégique élaboré en vue de moderniser les méthodes de gestion de cet établissement, mettre à niveau ses services et améliorer sa relation avec ses adhérents en plus de la qualification de son capital humain pour relever les défis auxquels fait face le secteur mutualiste. La Mutuelle générale, a-t-il dit, s'est engagée de façon résolue et responsable dans le projet intégré visant à moderniser son administration et ses méthodes de travail.
La MGPAP a présenté sa conception sur la séparation des fonctions tout en préservant l'unité de la Mutuelle et sa cohésion au travers du maintien des critères unitaires d'adhésion et de cotisation et en fournissant des services diversifiés, en plus de l'adoption de la règle de l'unité de l'assise électorale à travers l'adoption des mécanismes de bonne gouvernance, de transparence et de gestion basée sur la séparation des fonctions.
Cette proposition de séparation des fonctions a été débattue après que la loi 65-00 portant Code de la couverture médicale de base a stipulé le non cumul de la fonction de gestion de la couverture médicale et celle de gestion des projets sociaux.
Cette rencontre a été également une occasion de tirer les enseignements du modèle latino-américain et de l'expérience de la Mutuelle générale de l'éducation nationale en France, qui a déjà mené à bien une architecture organisationnelle basée sur le non cumul des fonctions.
Ont été également exposé lors de cette journée d'étude, les grands défis qu'affronte la couverture médicale au Maroc, dont notamment la gestion de la phase de transition, la détermination de l'étendue de la couverture médicale, le renforcement de la gouvernance et l'efficacité du système de gestion en plus de la mise au jour du panier des allocations et de la couverture de nouveaux risques.
 

MAP
Dimanche 30 Septembre 2012

Lu 613 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs