Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelkébir Tabih Ramid est tenu de présenter des excuses aux avocats

Le comportement irresponsable du ministre a attisé les tensions avec tous les corps de métiers de la justice




Abdelkébir Tabih Ramid est tenu de présenter des excuses aux avocats
Abdelkébir Tabih, avocat du Barreau de Casablanca et membre du Bureau politique de l’USFP, s’est illustré lors de l’émission « Le citoyen d’aujourd’hui » sur Médi1 TV jeudi dernier, consacrée  au conflit opposant l’Association des barreaux du Maroc au ministre de la Justice et des Libertés.
Le dirigeant ittihadi a mis à nu les allégations du ministre pjdiste lors d’une conférence tenue mardi dernier au forum de la MAP prétendant que les avocats s’opposaient à la réforme.
«Quand on accuse les avocats de s’opposer à la réforme, cela veut dire, a expliqué Me Tabih, qu’ils soutiennent la corruption ». « C’est extrêmement grave  qu’un ministre ose avancer de telles accusations», a-t-il tancé. Ce comportement irresponsable du ministre a attisé, selon lui, les tensions non seulement avec le corps des avocats, mais avec tous les corps de métiers de la justice (greffiers, adouls, notaires…). « C’est une première dans l’histoire de ce département depuis Moulay Larbi Alaoui jusqu’à Mohamed Naciri en passant par Mohamed Bouzoubaâ et Abdelouahed Radi », a-t-il précisé.
Abdelkébir Tabih ne s’est pas seulement contenté de condamner les propos de Ramid, mais a exigé qu’il présente publiquement des excuses aux avocats pour ses déclarations humiliantes.« A quelle réforme s’opposent les avocats ? », s’est interrogé Abdelkébir Tabih dans une déclaration à Libé. La réforme, comme il l’avait souligné lors de l’émission en question, et en présence du ministre lui-même, ce n’est pas seulement des discours, mais des lois. « Jusqu’à présent on n’a rien vu de concret, le gouvernement et le ministère se contentent uniquement de faire de la rhétorique », a-t-il martelé.

Pour Tabih, le conflit entre le ministre et l’Association des barreaux du Maroc n’est ni un conflit personnel entre Ramid et le président de cette association, Hassan Wahbi, ni un conflit à caractère politique, comme le prétendent ceux qui veulent semer la zizanie et l’amalgame. Il concerne l’avenir de la profession d’avocat. « Si le ministre avait présenté des lois relatives à la réforme de la profession, la couverture médicale, l’impôt, la situation des jeunes avocats… les avocats eux-mêmes auraient  appuyé ces initiatives. Mais rien de cela ne s’est produit », a-t-il dit.
Abdelkébir Tabih a, par ailleurs, fustigé la volonté du ministère de la Justice et des Libertés de mettre sous tutelle les avocats via le décret de l’assistance judiciaire, et ce, pour compenser sa perte de contrôle sur le corps des magistrats.
Pour sa part, le Syndicat démocratique de la justice (SDJ affilié à la FDT) a vivement critiqué les propos de Mustapha Ramid tenus lors du forum de la MAP surtout lorsqu’il avait commenté un jugement du tribunal administratif de Rabat annulant sa décision de procéder à des ponctions sur le salaire d’un fonctionnaire gréviste.
Ce commentaire est, selon le SDJ, une manière détournée d’influer sur le cours de la justice d’autant plus  que le jugement n’est pas définitif.
« Le bureau national de notre syndicat déplore les propos du ministre de la Justice et les considère comme une ingérence inacceptable dans le cours de la justice et une position délibérée d’orienter  les décisions de la Cour d’appel. C’est pour cette raison qu’il considère que l’annulation du jugement de première instance va de soi».

Mourad Tabet
Lundi 9 Décembre 2013

Lu 992 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs