Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelhak Benchikha officiellement chez les Verts

Le nouveau challenge du technicien algérien




Abdelhak Benchikha officiellement chez les Verts
Ce qui était un secret de polichinelle est devenu désormais une information officielle. Annoncé la semaine écoulée, Abdelhak Benchikha a pris les commandes du Raja Athletic Club, succédant ainsi au cadre tunisien Faouzi Benzarti qui a vu son contrat, ne devant expirer qu’en juin 2015, résilier à l’amiable.
Abdelhak Benchikha et son staff technique composé de Youssef Safri et  Hilal Tair devaient être présentés hier dans un palace casablancais. L’occasion pour le technicien algérien qui a signé pour deux ans chez les Verts de décliner son programme de travail et ses objectifs.
L’arrivée de Benchikha au Raja n’a pas été vue d’un bon œil du côté du DHJ qu’il avait coaché la saison écoulée avec à la clé, un titre de Coupe du Trône, ce qui a été la première consécration dans l’histoire du club doukkali. Bien avant la fin de l’exercice, une information officieuse faisait état d’un accord de principe trouvé entre le Difaâ et Benchikha qui devait rempiler pour une nouvelle saison avec comme objectif le titre de champion du Maroc. Seulement, pour atteindre ce but, il faudrait mettre les moyens et il semblerait que le DHJ n’est pas encore prêt pour franchir ce pas, ce qui a poussé Abdelhak Benchikha à aller voir ailleurs.
Chez les Verts, il a plus de chance de pouvoir jouer les premiers rôles sur tous les tableaux. Avec un effectif comptant des joueurs de renom et d’expérience, un grand public et surtout de gros moyens,  Benchikha dispose de tous les atouts pour  réussir dans sa mission.
D’ailleurs, le bonhomme n’a d’autre alternative que d’aller jusqu’au bout dans les objectifs qui lui seront fixés par la direction du club. A commencer par le championnat local que le club a perdu cette saison au profit du Moghreb de Tétouan, la Coupe du Trône que le Raja avait perdu contre ce même Difaâ de Benchikha, et la Ligue africaine des clubs champions. Et c’est à ce niveau où ça se gâte puisque le Raja a cumulé tant de revers en cette épreuve continentale et l’heure se veut plus que jamais à rectifier le tir le plutôt possible. Autrement dit, le club se trouve tenu d’atteindre au minimum la formule des groupes de la C1 continentale. 
Ce qui est sûr, c’est que le club procèdera de nouveau à un renforcement de son effectif et il a déjà entamé le processus de recrutement en faisant signer pour quatre ans le maître à jouer de l’Association sportive de Salé, reléguée en DII, Younès El Gnaoui. De plus, le club a communiqué la semaine dernière son programme de préparation qui débutera le 15 courant par une concentration à El Jadida jusqu’au 28 juin. Durant le mois de Ramadan, le club poursuivra sa préparation dans son fief au Complexe Al Oasis, avant de prendre en juillet la direction de l’Espagne pour effectuer un stage d’une dizaine de jours ponctué par trois rencontres amicales.
Voilà pour ce qui du programme établi par le club, reste à savoir ce qu’en pense Abdelhak Benchikha qui pourrait apporter quelques modifications s’il les estime nécessaires.
Agé de 51 ans, Abdelhak Benchikha a entamé sa carrière d’entraîneur avec le club algérien de CR Belouizdad (1999-2001). Une fois dans le bain, il s’était occupé par la suite des commandes des clubs du Mouloudia d’Alger, d’Umm Salal du Qatar, de l’Espérance de Zarzis et du Club Africain de Tunisie, sans oublier les sélections algériennes, catégories Espoirs, A’ et première.
Quant à son palmarès, il a été deux fois champion d’Algérie avec Chabab Belouizdad (1999-2000 et 2000-2001), champion de la D2 et vainqueur de la Coupe du Qatar avec Umm Salal (2005-2006), champion de Tunisie et lauréat de la Coupe nord-africaine des clubs champions avec le Club Africain respectivement en 2008 et 2009, et bien entendu, vainqueur avec le DHJ de la Coupe du Trône en 2013.  Apparemment, là où il passe Benchika gagne le titre de champion du pays où il bosse. Sur le papier, avec le Raja, il a fait le bon choix.
Pour rappel, la barre technique des Verts avait déjà été confiée à des cadres algériens tels Meziane Ighil et le célébrissime Rabah Saâdane avec qui le Raja avait remporté son premier sacre continental, la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1989. 

Abdelhadi Sektioui reprend 
du service auprès du Hassania
 
Abdelhadi Sektioui a été désigné nouvel entraîneur de la section football, du Hassania Union Sport Agadir (HUSA) pour une durée de trois années, en remplacement de Mustapha Madih, indique-t-on samedi auprès du club soussi.
Le nouveau coach du HUSA prendra la tête de l’équipe avec son staff dès la reprise des entraînements le 23 juin, précise le club dans un communiqué, ajoutant qu’un point de presse de présentation du nouvel entraîneur se tiendra prochainement.
Sektioui (49 ans), marié et père de quatre enfants, avait déjà pris les rênes du Hassania, entre 1997 et 2001, avant de revenir au même club, entre 2003 et 2005.
 


Mohamed Bouarab
Lundi 2 Juin 2014

Lu 1373 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs