Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelaziz Stati : "Il faut tout mettre en œuvre contre le piratage"




Abdelaziz Stati : "Il faut tout mettre en œuvre contre le piratage"
Le célèbre chanteur de la chanson populaire, Abdelaziz Stati, n'est pas du tout content. Il se dit excédé et abusé par le piratage qui tue tout effort artistique et le rend quasiment unitile. A chaque fois qu'on lui demande les raison de son absence, il évoque le même problème≤ auquel les responsables doivent trouver une solution. "Il n'est pas normal, dit Stati, qu'on se penche pendant des semaines, voire des mois et des années, sur des chansons pour les lancer de la meilleure manière qui soit, pour qu'à la fin, on les retrouve piratées et vendues à des prix bradés".
 L’artiste n'entend pourtant pas abandonner pour autant. Combatif et déterminé à répondre aux désirs de ses fans et de ses nombreux amis, il est prêt à se battre car il se considère comme l'ambassadeur de la chanson populaire. Pour lui, il s'agit donc d'une mission et d'un engagement qu'il veut honorer jusqu'au bout.
C'est pour cela qu'il prépare actuellement un album qui comprendra plusieurs chansons en plus d'une chanson patriotique. Pour ce projet, il veut aussi avoir la possibilité de tourner la chanson patriotique en clip et attend l'assistance de la télévision, car il s'agit, selon lui, d'un grand projet qui requiert beaucoup de moyens.
D'ailleurs, relève Stati, "la scène regorge de jeunes talents qui s'adonnent à la musique populaire. Pourquoi ne pense-t-on pas à lancer une chaîne de télévision consacrée seulement à cette musique qui représente un pan de notre patrimoine et notre culture? C'est un bon moyen pour la préserver et en assurer la pérennité".
Des idées judicieuses s'il en est, surtout qu'elles proviennent d'un artiste-né, un artiste dont le talent et la maîtrise du violon, sont indéniables.
Abdelaziz Stati fait partie de ces artistes qui innovent et font de la recherche. On l'a découvert dans un clip avec Hoba Hoba Spirit et son jeu est marqué par une touche personnelle. Récemment encore, il a lancé une chanson qui s'inspire du Moyen Atlas et dont le rythme s'apparente à la musique d'Ahidouss.
La différence entre Stati et les autres chanteurs populaires, c'est qu'il ne se limite pas au répertoire classique connu de tous et repris par tous.
Il apporte un autre souffle à la chanson populaire en allant chercher de nouvelles notes, de nouvelles mélodies et de nouveaux textes.
Cet enfant venu assez jeune de la région d'Al Aounate pour s'installer à Casablanca, a eu la chance de connaître les grands maîtres et chioukhs qui lui ont transmis un grand savoir.
Cela, il le rappelle avec fierté: "J'ai eu la chance de connaître de vrais chioukhs quand j'étais jeune et c'est à eux que je dois mes connaissances".  
Et c'est pour rester dans la logique de la transmission que Stati exhorte les pouvoirs publics à se tourner vers cette musique et à lui assurer les moyens de sa pérennité. De ce fait, il faut tout mettre en œuvre pour combattre le phénomène du piratage qui porte gravement atteinte à la musique et au chanteur qui risque de se trouver contraint à abandonner sa carrière.

Par Abdessalam Khatib
Samedi 26 Novembre 2011

Lu 872 fois


1.Posté par Louma le 26/11/2011 12:15
Je ne connais pas votre musique et il est probable que jamais je ne l'écoute.
Vous pensiez devenir riche en vendant des « copies » de votre musique?
Vous aimez l'argent et votre musique, mais pas les autres?
Alors internet n'est pas pour vous, car il est fondé sur le partage. C'est un outil de communication avant tout.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs