Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AREF du Souss-Massa-Drâa : Sit-in des étudiants du master amazigh




AREF du Souss-Massa-Drâa : Sit-in des étudiants du master amazigh
Les étudiants du Master de la filière des études amazighes à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Ibn Zohr d’Agadir ont organisé un sit-in pacifique jeudi matin devant l’Académie régionale de l’éducation et de la formation du Souss-Massa-Drâa. Lors de ce sit-in, les participants ont scandé des slogans en amazigh et en arabe exprimant les revendications de leur filière : ‘’Aâlach jina ou hatajjina, attachghil lli bghina’’, ’’haqna fi tamazight lougha rasmiya, haqna fi tamazight taqafa wataniya’’ ‘’Al  qamë Ella, swa lyoum swa ghadda, tamazight wala bedda’’, …
Et dans un communiqué remis à la presse à cette occasion, les étudiants ont mis l’accent sur la situation alarmante de cette filière caractérisée par l’absence de débouchés pour les titulaires des diplômes d’études amazighes surtout au moment où l’on justifie le retard accusé par l’intégration de l’enseignement de la langue amazighe par le manque de ressources humaines, ce qui est en totale contradiction avec des slogans officiels du genre: ’’La langue amazighe est une responsabilité nationale’’, ’’la promotion de la langue amazighe’’ …, souligne le communiqué.
Et après avoir dénoncé la lenteur de la création de Centres régionaux de formation des professeurs de la langue amazighe, la politique de discrimination de l’Etat qui exclut les titulaires du  diplôme des études amazighes de l’affectation directe, de l’accès aux Centres de formation des professeurs et les prive du droit de poursuivre leurs études supérieures, les protestataires ont exprimé les revendications suivantes: Constitutionnaliser la langue amazighe; intégrer immédiatement et sans condition les lauréats de la filière des études amazighes; généraliser les bourses  aux étudiants de cette filière; prévoir toutes les conditions nécessaires aux études et à la recherche scientifique; créer des sections et Masters d’études amazighes à l’instar des autres sections de la faculté; mettre en œuvre les quatre principes fondamentaux de l’enseignement de la langue amazighe en tant que langue standard pour tous les Marocains, dans tous les cycles de l’enseignement et avec son signe officiel d’origine: le Tifinagh. Le communiqué a enfin loué les gros efforts déployés par toutes les bonnes volontés qui oeuvrent pour le développement de l’enseignement de la langue amazighe.

M’BARK CHBANI
Samedi 21 Mai 2011

Lu 776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs