Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A quoi ressemblerait un migrant marocain irrégulier ?

L’OIM dresse le profil des candidats à l’émigration irrégulière




Qui sont  les migrants marocains irréguliers qui tentent de franchir les frontières de l’UE ? Ce sont de jeunes hommes de niveau scolaire médiocre et  qui ne sont pas à leur première tentative de voyage vers l’Europe. Ils ont payé plus de 5.000 dollars  comme frais de voyage et une grande partie d’entre eux veut partir vers l’Italie. C’est ce qui ressort d’une récente enquête menée par l’Organisation mondiale de la migration (OIM) et publiée dernièrement.
Menée auprès de 2.140 migrants irréguliers arrivés en Grèce, en Hongrie, en Serbie et en Macédoine entre janvier et juin 2017, l’enquête en question a indiqué que les Marocains représentent plus de 70% des enquêtés avec les Syriens, les Afghans, les Irakiens, les Iraniens et les Pakistanais et que leur moyenne d’âge est de 28 ans. Les hommes adultes en représentent 78%, les femmes 19% et les enfants 4%. 90% de ces derniers sont des mâles.
Le document de l’OIM a également révélé que plus de la moitié des enquêtés  ont un niveau scolaire secondaire et que 13% d’entre eux n’ont aucune qualification professionnelle.
Un grand nombre de migrants voyagent seuls. En outre, leur nombre a augmenté de 16  à 26% en comparaison avec la même période de l’année dernière. Plus de 90% de ces migrants sont des hommes.  Le nombre de femmes voyageant seules a également crû de 3 à 8% et les enfants âgés entre 14 et 17 ans ne sont souvent pas accompagnés.
L’enquête menée en 2017 a indiqué que 45% des enfants  interrogés ont répondu qu’ils ont voyagé en compagnie de leurs familles, 19% sans ces dernières et 36% ont entrepris leur périple seuls.
Concernant les frais de voyage, l’enquête en question a révélé que 19% des sondés ont déclaré que les frais y afférents se sont élevés à plus de 5.000 dollars par personne, soit une hausse de 35% par rapport à 2016. 14% des migrants interrogés ont révélé que leur traversée vers l’Europe est la  seconde après avoir passé plus d’une année dans un pays autre que celui de leur origine. Près de 30% des interviewés ont indiqué qu’ils ont passé moins de 3 ans dans les pays de départ contre 27% qui y sont restés moins de deux ans.
Sur la période de janvier à juin 2017, l’enquête de l’OIM a attesté de la hausse du nombre de migrants qui ont désigné la Turquie, la Grèce et l’Iran comme pays de départ.  35% des enquêtés ont, en effet, précisé qu’ils ont effectué un second voyage à partir de la Turquie suivie de la Grèce (24%) et de l’Iran (19%).
Concernant les pays de destination, l’Allemagne n’est plus le pays préféré des migrants irréguliers. Leur nombre a baissé de 65% en 2016 à 28% en 2017. 14% des enquêtés ont fait part de leur intention de rejoindre la France, 10% la Suède et 7% l’Italie.  La Norvège, le Danemark et l’Australie ont également été classés parmi les pays de destination les plus prisés par les migrants.
Les enquêteurs de l’OIM ont aussi précisé que 33% des migrants irréguliers marocains  ont opté pour l’Italie en 2017 contre 27% en 2016.   23% d’entre eux ont jeté leur dévolu sur la France en 2017 contre 16% l’année dernière et 8% ont choisi l‘Allemagne au cours de cette année contre 14% en 2016. Seuls 2% ont opté pour la Suède contre 3% l’année précédente.

Hassan Bentaleb
Mercredi 2 Août 2017

Lu 1409 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs