Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A quelques mois du départ des forces de l’OTAN : La présidentielle afghane aura lieu en avril 2014




A quelques mois du départ des forces de l’OTAN : La présidentielle afghane aura lieu en avril 2014
La prochaine élection présidentielle en Afghanistan aura lieu en avril 2014, quelques mois avant la fin de la mission de combat de l'Otan dans ce pays, a annoncé mardi un haut responsable de la commission électorale.
Selon la Constitution afghane, le président Hamid Karzaï, qui en est actuellement à son deuxième mandat à la tête du pays, ne pourra être candidat au cours de ce scrutin clé.
Des organisations locales pressaient depuis des mois les autorités d'annoncer la date du scrutin. Dans un communiqué, la commission électorale d'Afghanistan a indiqué mardi que la date de la présidentielle avait été fixée et qu'elle serait annoncée mercredi au cours d'une conférence de presse.
Mais un haut responsable de la commission a dit à l'AFP sous couvert de l'anonymat que le scrutin était prévu le 5 avril 2014, près de cinq ans après la réélection du président Karzaï qui avait été entachée par des allégations de fraude.
La "crédibilité" de la prochaine présidentielle afghane sera cruciale à l'approche du départ des troupes occidentales qui avaient chassé du pouvoir en 2001 les talibans, avait affirmé la semaine dernière Dominic Medley, porte-parole de l'Otan en Afghanistan.
La coalition menée par les Etats-Unis compte actuellement plus de 100.000 soldats en Afghanistan. Après le retrait des troupes étrangères, les forces de sécurité afghanes devront assurer seules la protection du territoire.
Or un nombre croissant d'analystes estiment que le gouvernement de Kaboul pourrait tomber aux mains des talibans après le retrait des forces de l'Otan, surtout si la prochaine élection présidentielle est entachée d'allégations de corruption.
Dans un rapport publié au début du mois, l'International crisis group (ICG), un institut de recherche installé à Bruxelles, a appelé Hamid Karzaï à se retirer comme prévu en 2014 sans chercher à peser sur l'élection présidentielle.
La police et l'armée afghanes seront aussi "dépassées et insuffisamment préparées pour la transition" sécuritaire, après la fin de la mission de combat de l'Otan.
La présidence afghane avait qualifié ce rapport de "tissu d'âneries" et affirmé que les forces de sécurité seraient en mesure de protéger le territoire du pays, confronté à l'insurrection des talibans.

AFP
Mercredi 31 Octobre 2012

Lu 151 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs